Mercredi, 19 Décembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Des téléphones portables contre la fraude — Présidentielle au Cameroun

Des téléphones portables contre la fraude — Présidentielle au Cameroun

09 Octobre 2018

L'opposant camerounais Maurice Kamto s'est proclamé lundi vainqueur de l'élection présidentielle de la veille et a appelé Paul Biya, qui dirige le pays depuis 36 ans, à lui remettre le pouvoir.

"J'invite le président de la République à organiser les conditions d'une transition pacifique afin de mettre le Cameroun à l'abri d'une crise électorale dont notre pays n'a nullement besoin", a poursuivi le président du MRC.

Au micro de RFI, le candidat du SDF, Joshua Osih se montre plutôt étonné de cette déclaration de Maurice Kamto car selon lui il faut encore du temps pour recueillir tous les résultats.

Après leur premier grand meeting, les candidats sont partis sillonner le pays. "Levez-vous, préparez vous à défendre votre victoire, parce qu'il y a des choses incroyables qui sont en train de se dérouler", a déclaré sur Facebook Cabral Libii, candidat à la présidentielle et benjamin du scrutin qui, à 38 ans, a fortement mobilisé durant la campagne.

Près de 830 millions de personnes souffrent de sous-alimentation chronique dans.

Ses partisans estiment que son expérience au sein de l'appareil d'Etat est un atout quand ses détracteurs n'hésitent pas à critiquer son soutien passé à Paul Biya.

Akere Muna est l'ancien bâtonnier du Cameroun et fondateur de la branche camerounaise de l'ONG de lutte contre la corruption Transparency International.

Bulgarie: Vague d'indignation après le meurtre d'une journaliste
Des sources policières ont déclaré à l'AFP que le crime ne semblait pas être directement lié à la profession de la victime. Son corps a été découvert le 6 octobre dernier dans un parc de ce port danubien, situé à la frontière avec la Roumanie .

" Toute forme de remise en cause du verdict des urnes en dehors des voies légales ne sera pas tolérée", avait-il prévenu.

En tête de plusieurs sondages à Yaoundé et Douala, selon les premiers comptes partiels transmis par des militants de l'opposition sur les réseaux sociaux, Maurice Kamto dénonce "de multiples cas de fraude orchestrée par le pouvoir".

Sans citer nommément M. Kamto ou un autre, le ministre a accusé "des acteurs politiques associés à des intérêts étrangers" de préparer "des troubles violents".

Le scrutin se tiendra dans un contexte sécuritaire tendu, avec les assauts répétés des jihadistes de Boko Haram dans la région de l'Extrême-Nord et un conflit armé dans les deux régions anglophones du Sud-Ouest et du Nord-Ouest.

Ce ne sont que quelques phrases, mais elles pourraient changer la face de l'élection présidentielle au Cameroun.

S'il y a moins d'animation qu'on pouvait l'imaginer, cette campagne passionne toutefois beaucoup de monde et les discussions sont vives dans les familles, entre amis, au travail ou sur les marchés.

Des téléphones portables contre la fraude — Présidentielle au Cameroun