Samedi, 20 Octobre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Cour suprême. Kavanaugh prête serment, Trump crie victoire

Cour suprême. Kavanaugh prête serment, Trump crie victoire

09 Octobre 2018

Elle faisait allusion au fait que pendant un rassemblement électoral, M. Trump avait tourné en dérision les imprécisions relevées dans le témoignage de Christine Blasey Ford, l'accusatrice de Brett Kavanaugh. Après le scrutin, ils ont frappé de colère à la porte du bâtiment de marbre blanc, obligeant la police à intervenir. Plusieurs dizaines de personnes ont été arrêtées.

Auparavant, le vote de confirmation du Sénat a été interrompu à de multiples reprises par des protestataires qui criaient leur hostilité depuis la galerie réservée au public, certains criant "Lâche!" aux sénateurs ou sénatrices qui votaient pour le juge Kavanaugh. Le Sénat, qui donne le feu vert pour les nominations à vie au sein du temple du droit américain, a voté suivant les lignes partisanes - les républicains pour et les démocrates contre -, à l'exception d'un élu démocrate. La républicaine de l'Alaska Lisa Murkowski, qui avait annoncé qu'elle voterait non, s'est finalement abstenue. Ainsi, jeudi passé, plusieurs milliers de manifestants se sont réunis à Washington pour protester contre la possible nomination du juge Brett Kavanaugh, candidat plébiscité par les républicains pour la Cour suprême accusé par plusieurs femmes de les avoir agressées sexuellement dans sa jeunesse.

"L'élue, qui remettra son mandat en jeu en 2022, s'est pourtant attiré les foudres du président américain". Cela devrait placer les juges progressistes en minorité pour de nombreuses années au sein de la plus haute instance judiciaire américaine.

Avec la nomination de Brett Kavanaugh, un an et demi après celle de Neil Gorsuch, qui n'avait posé aucun problème, la Cour suprême prend une coloration très conservatrice, ce qu'avait promis Donald Trump. Mais, dans le sillage de Trump, beaucoup de conservateurs américains pensent qu'un gouvernement des juges s'est installé aux Etats-Unis et qu'il est grand temps de lui donner un coup d'arrêt.

PSG - OL : Kylian Mbappé pas totalement satisfait
Des propos qui ont touché l'international français, pas insensible, et qui lui répond avec un vibrant hommage. Je le félicite pour ses quatre buts et pour avoir aidé l'équipe .

C'est un revers pour les démocrates et défenseurs des droits civiques qui s'étaient mobilisés dès sa nomination en juillet pour tenter d'empêcher sa confirmation.

Malgré leurs efforts, Brett Kavanaugh, un brillant magistrat, était en bonne voie pour être confirmé quand une femme l'a accusé mi-septembre d'une tentative de viol remontant à une soirée entre lycéens en 1982. Cette accusation a provoqué un choc, près d'un an après le lancement du mouvement #MeToo contre les violences sexuelles. Sous la pression d'élus indécis, le Sénat a alors reporté sa décision d'une semaine.

Un rapport complémentaire de la police fédérale (FBI) a toutefois conforté les républicains, qui n'y ont "rien" trouvé de compromettant.

Les avocats de Mme Ford ont eux estimé que ce rapport n'était pas "significatif", car ni Mme Ford ni le juge Kavanaugh n'ont été interrogés.

Cour suprême. Kavanaugh prête serment, Trump crie victoire