Vendredi, 14 Décembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » "Le PSG est encore plus fort que l'année passée" — Genesio

"Le PSG est encore plus fort que l'année passée" — Genesio

08 Octobre 2018

"Quand on voit ce que fait Paris depuis le début de la saison, bien sûr que c'est un match de niveau Ligue des Champions", a rappelé Bruno Genesio en préambule de son intervention devant les médias. Il se montre prudent, mais aussi ambitieux. On a quatre points en C1, acquis face deux belles équipes. Mais c'est ce qui fait aujourd'hui la différence entre l'OL et le PSG. En ce qui concerne le visage qu'on va afficher dimanche, il est difficile de le dire maintenant. Mais ce qui est certain, c'est que c'est une équipe ambitieuse qui ira au Parc face à une des meilleures équipes d'Europe. "Et on va défendre crânement notre chance", a avoué le technicien français.

Quand Neymar Jr remercie Kylian Mbappé pour — PSG-OL
Jeune et impulsif, il a sû voir avec d'autres yeux son carton rouge face à Nîmes. "C'est une question difficile maintenant". Au PSG , les stars doivent cohabiter, mais entre Neymar et Edinson Cavani , la guerre des égos serait trop importante.

"C'est la clé de tous les matchs l'intensité, je regarde beaucoup de matchs de championnats étrangers". Manchester City et le PSG ont des caractéristiques identiques, transmissions très rapides, pressing, des attaquants rapides, il faudra bien défendre et avoir la capacité de sortir de ce pressing sinon on va subir. Il faudra être à plus de 100% dans tous les domaines (.) Ils sont encore plus forts pour moi, ils commencent à avoir de plus en plus d'automatismes, ils ont encore plus de repères, beaucoup de joueurs sont là depuis longtemps. "On ne s'attendait pas à ça, encore moins à la mi-temps, mais c'est aussi ce genre de match qui doit nous aider à grandir ", a poursuivi le coach lyonnais. J'ai aimé qu'on aille récupérer les ballons haut et je pense qu'on a eu les occasions pour revenir au score, ça aurait été mérité. "Paris est plus fort que la saison passée". Mais il n'y a pas de mission impossible. Il faut respecter l'adversaire. Ça aurait pu être une addition plus chère, je crois qu'il faut être lucide et former un bloc beaucoup plus dense. Mais le match réalisé à Paris l'an passé nous aidera. Il faut se référer à cela, malgré la défaite subie. C'est un challenge supplémentaire pour nous, d'éviter qu'ils aient neuf victoires en neuf matches!