Dimanche, 9 Décembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Accusations de viol contre Cristiano Ronaldo : les sponsors prennent leur distance

Accusations de viol contre Cristiano Ronaldo : les sponsors prennent leur distance

08 Octobre 2018

Cristiano Ronaldo est revenu aux affaires courantes avec une victoire (2-0) et un but samedi à Udine après avoir purgé sa suspension en Ligue des champions mercredi contre les Young Boys de Berne (3-0). A son arrivée au stade quelques heures plus tôt, Ronaldo avait le visage sombre, mais pas plus que ses coéquipiers. Elle affirme que le footballeur l'a violée, le 13 juin 2009, lors d'une soirée à Las Vegas. Il aurait ensuite exercé des pressions pour lui faire signer un accord financier la contraignant au silence - accord qu'elle dénonce en justice aujourd'hui. Peu après, Cristiano Ronaldo a vigoureusement démenti en twittant: "Le viol est un crime abominable qui va à l'encontre de tout ce que je suis et de ce que je crois". Je pense que ce math a poussé Ronaldo à aller vers la Juventus", a expliqué le prodige argentin dans la Gazzetta dello Sport avant de conclure: "Là, il a compris notre force et a fait son choix: il est très intelligent et voit les choses avant les autres. "Les faits incriminés remontant à presque dix ans ne changent pas cette opinion qui est partagée par tous ceux qui sont entrés en contact avec ce grand champion", a également défendu le club italien sur Twitter, en provoquant une avalanche de critiques.

Le soir même, la réaction de Nike, sponsor à vie de Cristiano Ronaldo, jette le trouble.

Énorme coup de gueule de Létang, Lamouchi menacé — Rennes
Comprendriez-vous ce choix? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone "Ajouter un commentaire"... D'après la source, les relations entre le président Olivier Létang et Lamouchi ne sont pas au beau fixe.

" Nous suivons de près car nous attendons des sportifs qui sont en couverture de nos produits et de nos ambassadeurs qu'ils se comportent d'une manière conforme aux valeurs d'EA " explique l'éditeur américain dans un communiqué. La marque à la virgule se dit "profondément préoccupée par ces accusations inquiétantes" et assure qu'elle suivra "de près la situation".

La conférence de presse de l'entraîneur de la Juve, Massimiliano Allegri, à la mi-journée vendredi, devrait permettre de savoir si le joueur fera bien le déplacement pour le match de championnat programmé samedi sur la pelouse de l'Udinese (18H00, 16H00 GMT). L'action de la Juventus s'effondre en Bourse, perdant près de 10% ce 6 octobre 2018.