Vendredi, 14 Décembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Un débat TV sans le favori des sondages — Présidentielle brésilienne

Un débat TV sans le favori des sondages — Présidentielle brésilienne

07 Octobre 2018

Le mouvement avait été lancé sur les réseaux sociaux, à travers le hashtag #elenao (non, pas lui) ou #elenunca (lui, jamais), par un groupe de femmes réunies en septembre dans un groupe Facebook baptisé " Les femmes unies contre Bolsonaro ". "Et ce type de candidat (Bolsonaro), ce type de politique ne représente pas la culture brésilienne dans sa grande diversité", a déclaré Beatriz Lorena, une enseignante de 33 ans qui a rejoint la foule le centre de Rio.

En tête dans les sondages pour le premier tour de la présidentielle, le 7 octobre, celui-ci sortait samedi de l'hôpital où il a passé 23 jours après avoir été poignardé dans un meeting.

" Dans l'histoire récente du pays sud-américain, on ne trouve pas la trace d'une mobilisation aussi importante liée aux femmes", observe Ligia Fabris Campos, professeure de droit à la Fondation Getulio Vargas.

Tous se sont insurgés contre la polarisation et la radicalisation de la campagne, rejetant la faute sur le candidat de l'extrême droite, Jair Bolsonaro.

Le candidat est à l'origine d'une nouvelle polémique: il a menacé de ne pas reconnaître le résultat des élections s'il n'était pas élu. "De ce que je vois dans la rue, je n'accepte (rai) pas un résultat aux élections qui soit différent de mon élection", a-t-il déclaré à la chaîne Bandeirantes. Il reprenait le slogan "Ele, não" ("Pas lui") devenu le mot d'ordre des opposants au candidat d'extrême droite, connu pour ses dérapages homophobes, racistes ou misogynes. Il a - entre autres - dit à une députée qu'elle ne " méritait pas " qu'il la viole, et déploré la longueur des congés de maternité.

Ces joueurs d’origine africaine évoluant pour des nations européennes
C’est également le cas de l’attaquant de Liverpool Christian Benteke. C’est ce que vous découvrirez dans cet article.

Il a également justifié les salaires inférieurs des femmes à ceux des hommes tandis que le général Hamilton Mourao, vice-président sur son ticket, a provoqué un tollé en déclarant que les familles monoparentales sans figure paternelle étaient des " fabriques à individus non intégrés qui ont tendance à grossir les rangs des narcotrafiquants ".

Jair Bolsonaro s'est directement rendu à l'aéroport samedi pour rejoindre Rio de Janeiro, où il réside, selon des sources de sa formation politique, le Parti social libéral (PSL).

M. Bolsonaro a proposé la castration chimique des violeurs et une libéralisation du port d'armes pour "les gens bien".

Le vote des femmes - 52% de l'électorat - va être crucial dans l'élection présidentielle brésilienne très imprévisible où le nombre d'indécis reste élevé. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l'accord préalable écrit de l'AFP, à l'exception de l'usage non commercial personnel.

Un débat TV sans le favori des sondages — Présidentielle brésilienne