Mardi, 16 Octobre 2018
Dernières nouvelles
Principale » La deuxième ourse relâchée dans le Béarn — Pyrénées

La deuxième ourse relâchée dans le Béarn — Pyrénées

05 Octobre 2018

Gérard Caussimont, président du Fonds d'intervention éco-pastoral groupe Ours Pyrénées (Fiep), "attendait l'ourse depuis quatorze ans et on espère très vite une deuxième ourse".

Cette réintroduction de deux ourses dans les Pyrénées centrales est destinée à favoriser le développement de l'ours dans la chaîne franco espagnole. Une heure plus tard, l'appareil a été vu prenant le chemin du retour, vers Oloron. "Je suis en mesure de confirmer aujourd'hui que deux ourses femelles (baptisées Claverina et Sorita, NDLR) ont été réintroduites dans le Béarn dans les Pyrénées-Atlantiques", a déclaré sur son compte Twitter François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire.

Le ministre de la transition écologique avait poursuivi, toujours sur France Info: "Il y a des personnes qui se croient autorisées à faire des barrages sur les routes, à me menacer avec des fusils (.) et maintenant ils disent "On va faire des barrages sur les routes ".

Avec des tracteurs et des ballots de paille, bâtons de bergers à la main, ils ont filtré puis barré la circulation sur les routes de la vallée, à la recherche du plantigrade dont la rumeur annonçait l'arrivée imminente. Des anti-ours avaient installé des barrages routiers dans la nuit de mercredi à jeudi pour tenter de repérer et d'arrêter les véhicules susceptibles de transporter l'animal. Des témoins ont aperçu l'hélicoptère de la gendarmerie avec une caisse au bout d'une élingue.

[Star Wars] The Mandalorian s'affiche avec une image
Il n'y a qu'à voir la liste des réalisateurs impliqués pour les 8 épisodes dotés d'un budget de 100 millions de dollars. On ne sait pas encore qui se cachera sous cette armure, puisque aucune annonce de casting n'a encore été faite.

"On n'a pas vu la dépose exacte", dit Franck, un manifestant, "mais soyez sûrs que dans les prochains jours, il va y avoir du monde dans les montagnes". "On bloque la route tant qu'on n'a pas de nouvelles de la préfecture, on veut des réponses", dit M. Maurin.

Actuellement, la population ursine dans les Pyrénées est de 43 animaux, après des réintroductions en 1996 et 2006, mais elle " n'est pas encore complètement viable et nécessite un renforcement sur le plan quantitatif-le nombre d'ours-, mais surtout sur le plan qualitatif, c'est-à-dire leur qualité génétique", explique à l'AFP Nicolas Alban, chef de projet pour cette opération à l'ONCFS (Office national de la chasse et de la faune sauvage). "Les armes, c'est le dernier moyen". Contrairement à ce que l'agitation des derniers mois voudrait laisser croire, tous les bergers ne sont pas contre la présence de l'ours.

Au contraire, d'autres bergers se réjouissent: "Depuis la nuit des temps, les ours ont toujours été là, on a toujours cohabité. On va la guetter", a ajouté le chasseur, aujourd'hui sans armes. Les barrages ont été levés en milieu de matinée.

La deuxième ourse relâchée dans le Béarn — Pyrénées