Mardi, 16 Octobre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Le PSG en maillot noir face à l'Etoile Rouge

Le PSG en maillot noir face à l'Etoile Rouge

03 Octobre 2018

Il a joué six matchs depuis le début de la saison et inscrit deux buts toutes compétitions confondues. Les Parisiens, portés par un triplé de Neymar, ont écrasé 6-1 l'Etoile Rouge de Belgrade et se sont relancés après leur défaite concédée à Liverpool il y a deux semaines.

L'ambiance au Parc des Princes était particulière mercredi soir, en raison de la présence de supporters serbes disséminés dans l'ensemble du stade, de la mauvaise réputation des ultras de l'Étoile rouge et de la fermeture du virage Auteuil où sont habituellement installés les ultras du PSG. A l'époque, c'est déjà avec un maillot Europe qui était intégralement noir que les Parisiens s'étaient imposés 2-0 lors de leur première sortie de la saison à domicile en Ligue des Champions.

Il y a notamment eu ce retour un peu précipité à la compétition, après sa blessure à un pied fin février contre l'OM, pour disputer une Coupe du monde qui semblait promise au Brésil, mais dont il a été éliminé dès les quarts de finale par la Belgique. Peut-être autant que l'implication de chacun dans le travail défensif, l'autre marque de Tuchel. "Pour moi, c'est normal parce qu'il a été blessé pendant longtemps et ça a été une Coupe du monde très difficile et compliquée pour lui". "C'est vrai que Tuchel a apporté quelque chose de nouveau". Je suis très satisfait de l'état d'esprit à Nice.

Prix Nobel de physique: Un Français parmi les lauréats
Le Français Gérard Mourou affirme qu'il ne s'attendait pas à décrocher le prix Nobel de physique. L'Académie royale de Suège a primé ce mardi trois chercheurs pour son prix Nobel de physique.

Plutôt sceptique sur son entraîneur de la saison dernière, Unai Emery, Neymar semble jusque-là plus épanoui... Diaby a décidé d'écouter son entraîneur et de rester. En Ligue des champions en revanche, le club de la capitale version Tuchel n'a pas encore montré son meilleur visage. Pas de doute, avec autant d'arguments, la 1ère ou la 2e place du groupe sera au rendez-vous en décembre.

Et l'acte de naissance attendu se pose là avec ce carton sans appel (6-1) aux dépens d'une équipe serbe, capable de tenir en échec le Napoli (0-0) lors de la première journée, mais balayée par une attaque du PSG tout feu tout flamme (*).

Le PSG en maillot noir face à l'Etoile Rouge