Vendredi, 19 Octobre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Manuel Valls : Barcelone, me voilà !

Manuel Valls : Barcelone, me voilà !

25 Septembre 2018

Manuel Valls a officialisé sa candidature à la mairie de Barcelone, en Espagne, mardi 25 septembre.

"Pour savoir qui est Manuel Valls, ce qu'il peut offrir, il suffit d'écouter ce que disent les Français " à propos de lui, a dit l'ex-dirigeant catalan, qui s'était exilé en Belgique après la tentative avortée de sécession de la région fin 2017.

Après des semaines d'hésitations, l'ex-socialiste doit faire état à 19h de sa décision au Centre de culture contemporaine de Barcelone, dans le centre historique de la deuxième ville d'Espagne où il est né il y a 56 ans. L'ancien Premier ministre devrait être la tête de liste de Ciudadanos, parti de centre-droit anti-indépendance catalane.

Ces derniers jours sur Twitter, il avait abondamment laissé des indices sur sa candidature. S'il est né à Barcelone, son idylle avec une héritière catalane lui a ouvert des portes de la haute société de la cité de Güell. Le nom de la ville qui l'a vu naître et qu'il veut conquérir et où il reconstruit sa vie depuis plusieurs mois. Mais "ses chances d'être maire sont minces", estime le politologue de l'Université de Barcelone Jordi Muñoz.

C'est un pari risqué pour Manuel Valls. Ancien ministre de l'Intérieur, il maîtrise la thématique de la sécurité, une préoccupation croissante des habitants.

Simon se qualifie à Metz pour sa vingt-et-unième finale — Tennis
Mais Nishikori a ensuite perdu progressivement pied face à la régularité et la hargne de son adversaire. La tête de série n°4 de la compétition s'est facilement défait de Lestienne en deux sets (6-4, 6-2).

"C'est une candidature qui chamboule" le paysage politique, estime pour sa part Joaquim Coll, historien et analyste politique proche de Valls, qui juge son pari "risqué" mais pas "suicidaire".

Les élections à Barcelone auront lieu le 26 mai prochain.

Les élections municipales se font au scrutin proportionnel en Espagne, obligeant les partis à des tractations après le vote. Tout comme l'autre grand parti séparatiste, Esquerra Republicana de Catalunya (ERC, Gauche républicaine de Catalogne), qui présente Ernest Maragall, frère de l'ancien maire Pasqual Maragall.

Lire aussi Manuel Valls à Barcelone: no pasará? .

Manuel Valls : Barcelone, me voilà !