Lundi, 10 Décembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » L'Aquarius demande à accoster en France — Migrants

L'Aquarius demande à accoster en France — Migrants

25 Septembre 2018

Pour l'heure, la France semble peu favorable à ce que l'Aquarius débarque ses 58 migrants secourus au large de la Libye dans le port de Marseille, Paris dit rechercher "une solution européenne". "L'Aquarius est " en route vers Marseille " et les ONG ayant affrété le navire humanitaire ont demandé aux autorités françaises d'autoriser " à titre exceptionnel " le débarquement des 58 migrants à son bord, a indiqué lundi le directeur des opérations de SOS Méditerranée". "Comme nous l'avons fait à plusieurs reprises au cours des derniers mois, nous recherchons une solution européenne selon le principe du port sûr le plus proche", a répondu Matignon, interrogé par l'AFP sur le fait de savoir si la France allait accorder son autorisation.

"Nous avons alerté d'autres pays mais nous avons du mal à imaginer que la France puisse refuser, compte tenu de la situation humanitaire", a ajouté M. Vallat. Sans préjuger de la réponse, il a assuré qu'à aucun moment les autorités " ne nous ont dissuadé de monter vers Marseille ".

Lundi après-midi, "le bateau [était] toujours dans les eaux internationales au large de la Libye" même si "nous reprenons la route du nord", a indiqué Sophie Beau, la vice-présidente de SOS Méditerranée. Depuis le début de la crise provoquée cet été par la fermeture des ports italiens aux migrants, la France n'a jamais accepté de laisser débarquer les navires humanitaires, arguant qu'en vertu du droit maritime les naufragés doivent être débarqués dans le "port sûr" le plus proche.

Nouvelles accusations contre le candidat de Donald Trump — Cour suprême
Les affirmations de ses accusatrices menacent de faire dérailler sa confirmation qui semblait acquise il y a encore dix jours. L'objectif, pour le camp républicain comme pour la Maison-Blanche, est donc de voter avant le 6 novembre.

L'Aquarius ne sait plus où aller. Il faut "environ quatre jours" depuis la position actuelle du navire pour gagner Marseille, a toutefois précisé Francis Vallat, le président de l'ONG en France.

"Cette révocation résulte de la pression économique et politique flagrante exercée par le gouvernement italien et condamne des centaines d'hommes, de femmes et d'enfants en fuite à rejoindre le cimetière marin qu'est devenu la Méditerranée", a dénoncé MSF dans un communiqué. Pourquoi Marseille? Parce que la cité phocéenne est le port d'attache d'un navire désormais sans pavillon.

Selon le Panama, qui redoute "de sérieuses difficultés politiques" en cas de maintien de l'Aquarius sur ses registres, la principale plainte émane pourtant des autorités italiennes, selon lesquelles "le capitaine du navire a refusé de renvoyer des migrants et réfugiés pris en charge vers leur lieu d'origine". Les ONG ont dénoncé dès dimanche la décision panaméenne et réaffirmé lors de la conférence de presse que tout cela n'était que le résultat de pressions italiennes. Le scénario s'était répété en août pour 141 migrants débarqués à Malte.

L'Aquarius demande à accoster en France — Migrants