Mercredi, 19 Décembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Iran: Rohani promet une "réponse terrible" à l'attaque d'Ahvaz

Iran: Rohani promet une "réponse terrible" à l'attaque d'Ahvaz

23 Septembre 2018

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohamad Javad Zarif, a déclaré qu'elle avait été commise par les agents d'un " régime étranger ". Trois des assaillants ont été tués dans l'attaque tandis qu'un quatrième est mort des suites de ses blessures.

Cet attentat, qui n'a pas été revendiqué dans l'immédiat, a eu lieu alors que le pays marque la Journée nationale des forces armées iraniennes qui commémore chaque 22 septembre le déclenchement, par Bagdad, de la guerre Iran-Irak (1980-1988). Il a eu lieu à Ahvaz, dans le sud-ouest du pays, et est imputé à des "terroristes arabes", selon les médias officiels. "Deux ont été tués, et les deux autres arrêtés", selon une autre source, sans préciser si des militaires tués étaient membres de l'armée ou des Gardiens de la Révolution, l'armée idéologique de la République islamique. "Parmi les martyrs, figurent une fillette et un ancien combattant qui a été tué sur sa chaise roulante ", a déclaré le général de brigade Abolfazl Shekarchi, porte-parole des forces armées iraniennes, accusant " deux Etats du Golfe " d'avoir financé et entraîné le commando à l'origine de l'attaque. Cette attaque survient dans un climat de tensions très fortes entre l'Iran et les États-Unis, qui s'apprêtent à intensifier début novembre leurs sanctions contre la République islamique. "Les blessés sont dans un état critique", rapporte l'agence iranienne semi-officielle Isna en citant le vice-gouverneur de la province du Khouzestan, Ali-Hossein Hosseinzadeh. Il a également estimé que les assaillants avaient été "nourris par l'Arabie saoudite".

Premier chef d'État étranger à réagir à l'attaque, le président russe Vladimir Poutine s'est dit "horrifié" par l'attaque et a présenté ses condoléances à son homologue iranien Hassan Rohani. Un porte-parole des Gardiens de la révolution cité par l'agence Isna, l'a imputée à des nationalistes arabes qui, a-t-il dit, sont soutenus par l'Arabie saoudite.

Le Khouzestan a été une des régions iraniennes les plus touchées par les combats pendant la guerre Iran-Irak.

Naomi Osaka en demi-finale après avoir éliminé Barbora Záhlavová Strýcová — Tokyo
De son côté, Pliskova (26 ans) a eu plus de mal à tenir son rang face à la Croate Donna Vekic (45e) 6-2, 4-6, 6-3. Pliskova tentera de décrocher le 11e titre de sa carrière, le deuxième cette année après Stuttgart.

L'Iran a été le théâtre ces dernières années de plusieurs attaques, visant notamment les Gardiens de la Révolution.

Accusé de déstabiliser le Moyen-Orient, l'Iran est dans le collimateur des États-Unis depuis l'arrivée au pouvoir de Donald Trump qui a rétabli des sanctions contre Téhéran après avoir retiré en mai son pays de l'accord international de 2015 sur le nucléaire iranien.

Dans un discours à Téhéran peu avant l'annonce de l'attentat, le président iranien Hassan Rohani a affirmé que son pays augmenterait "jour après jour" ses "capacités défensives", faisant référence aux missiles que développe son pays et qui inquiètent les Occidentaux.

"Le fait que vous soyez en colère contre nos missiles montre que ce sont nos armes les plus efficaces", a dit M. Rohani en présidant un défilé militaire dans la capitale.

Iran: Rohani promet une