Vendredi, 24 Mai 2019
Dernières nouvelles
Principale » La salive des chiens et chats est potentiellement dangereuse pour l'homme — Bactérie

La salive des chiens et chats est potentiellement dangereuse pour l'homme — Bactérie

20 Septembre 2018

Si après avoir été léché par un chien ou un chat, on ressent de la fièvre, des nausées, ou si l'on se retrouve avec des ecchymoses sur le corps, il est impératif de consulter au plus vite un médecin, afin que ce dernier administre un traitement par antibiotiques.

Les coups de langue de nos animaux de compagnie préférés peuvent avoir parfois de graves conséquences. Car pour les personnes au système immunitaire affaibli, le risque d'infection est réel.

"Cette bactérie est à l'origine de trois décès en France, entre février 2017 et avril 2018", précise ainsi le Pr Geneviève Héry-Arnaud, du laboratoire de bactériologie virologie du CHRU de Brest, auprès du Télégramme.

Peines confirmées pour "Closer" — Kate seins nus
Le litige remonte au 14 septembre 2012, date de diffusion dans les kiosques français du N°379 de l'hebdomadaire people. Sur ces photos, Kate Middleton ne portait qu'un bas de maillot de bain.

Des médecins et chercheurs basés à Brest ont récemment rapporté un nouveau cas dans la revue Médecine et maladies infectieuses. Une bactérie susceptible de se transmettre pour la majorité des cas lors de morsures.

Mais parfois, l'origine de la contamination demeure inconnue. Dans les autres cas, après un léchage d'une peau écorchée.

"Ce cas rappelle l'extrême gravité potentielle des rares septicémies à C. canimorsus et illustre le fait que ceci est possible sans contexte d'immunodépression et sans notion d'inoculation", écrivaient alors l'équipe médicale. Les publications relatent, dans environ un tiers des cas, des cas de choc septique mortel. Aussi, en présence d'infection suite à une morsure, même si la plaie ne semble pas inquiétante, une consultation en urgence dans les 48 à 72 heures est impérative.

La salive des chiens et chats est potentiellement dangereuse pour l'homme — Bactérie