Samedi, 25 Mai 2019
Dernières nouvelles
Principale » Le jeune chômeur ayant rencontré Macron va se voir proposer un emploi

Le jeune chômeur ayant rencontré Macron va se voir proposer un emploi

19 Septembre 2018

J'ai pris une photo avec lui, je lui ai serré la main et puis je me suis dit: c'est le moment ou jamais de lui poser la question [.] C'est comme si j'avais pris une claque [.].

Bonne nouvelle pour le jeune chômeur: depuis cet échange devenu viral, François Félix, le président de la Fédération nationale des producteurs de l'horticulture et des pépinières (FNPHP), s'est "transformé en Pôle emploi".

WTA Québec - Pauline Parmentier décroche le trophée
Pegula en sera à son huitième match de la semaine quand elle se présentera sur le court du PEPS de l'Université Laval, dimanche. La seconde demi-finale oppose l'Américaine Sofia Kenin, 67e mondiale, à sa compatriote Jessica Pegula (N°227).

La suggestion de se réorienter lancée par Emmanuel Macron à un jeune horticulteur au chômage a suscité de nombreux commentaires. Lors des journées du patrimoine, le chef de l'état a accueilli les Français dont Jonathan Jahan. "Hôtels, cafés, restaurants, je traverse la rue et je vous en trouve". Actuellement sans emploi, Jonathan Jahan s'est retrouvé sous le feu des projecteurs après avoir interpellé Emmanuel Macron sur sa situation, durant le week-end à l'Elysée. "'Puisque vous dîtes qu'il y en a, accompagnez-moi pour en trouver.' Ça m'a blessé, ce n'est pas la réponse que j'attendais", poursuit-t-il.

"Si vous êtes prêt et motivé, dans l'hôtellerie, le café, la restauration, dans le bâtiment, y a pas un endroit où je vais où ils me disent pas qu'ils cherchent des gens", lui répond le président dans l'entretien filmé par BFMTV. "Javais envie de lui dire "venez avec moi chercher du boulot", a-t-il dit au micro dEurope 1. "Je traverse la rue, je vous en trouve!", avait-il ajouté, une formule depuis extrêmement commentée sur les réseaux sociaux. "Allez-y", lui a conseillé le chef de l'Etat. "J'ai fait la plonge en restauration, de la soudure en métallurgie, ramasser les papiers dehors et ainsi de suite". S'il est si sûr de lui, c'est qu'il se lève tous les jours à 6h du matin pour trouver un emploi, et qu'il a déjà essuyé "des lettres et des lettres de refus", comme il l'explique. Lui, il est encore dans le monde des Bisounours. "Il est président mais il ne s'occupe pas des personnes qui sont au chômage, il ne s'occupe pas de tout ça".

Le jeune chômeur ayant rencontré Macron va se voir proposer un emploi