Mardi, 20 Novembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Cannabis thérapeutique en France : des propositions pour la fin de l'année

Cannabis thérapeutique en France : des propositions pour la fin de l'année

14 Septembre 2018

Au sein d'un comité officiel créé par l'Agence nationale de sécurité du médicament (Ansm), des experts vont évaluer la pertinence du cannabis thérapeutique.

C'est une question qui revient de manière récurrente dans l'actualité ces derniers mois: le cannabis thérapeutique sera-t-il bientôt légal en France? Le comité devra donc travailler avec des représentants associatifs, des professionnels en santé et en sciences humaines, soit en tant que membres, soit dans le cadre d'auditions.

" Une première réunion se tiendra courant octobre et le Comité remettra ses premières conclusions d'ici la fin de l'année ", selon l'ANSM.

La ministre de la Culture vise 2020
Son objectif est que cette réforme soit adoptée dans " le projet de loi de finances pour 2020 ", qui sera présenté dans un an. En outre, le service public développe désormais des programmes à diffusion 100 % numérique.

l'Agence nationale de sécurité du médicament va prochainement se pencher sur "l'intérêt thérapeutique du cannabis pour le traitement de certaines pathologies".

Dans une tribune publiée en juillet, plusieurs élus PS, LREM et EELV ont demandé la légalisation du cannabis à usage thérapeutique, qui pourrait selon eux apaiser les souffrances de 300.000 patients, en rappelant qu'une trentaine de pays ont légalisé partiellement ou totalement le cannabis à usage médical. Le Sativex permet de lutter contre la sclérose en plaques, mais il n'est pas vendu en pharmacie. Et considère que la France doit avancer sur ce sujet, tout en maintenant clairement la distinction entre consommation médicale et récréative du produit.

En France, les médicaments à base de cannabis peuvent faire l'objet d'une Autorisation de mise sur le marché (AMM) depuis 2013. En juillet dernier elle avait en effet déclaré que l'usage thérapeutique du cannabis était envisageable dans la mesure où il n'y aurait pas de médicaments apportant les mêmes bénéfices.

Cannabis thérapeutique en France : des propositions pour la fin de l'année