Mardi, 20 Novembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Moscou étale sa puissance militaire avec de gigantesques manoeuvres

Moscou étale sa puissance militaire avec de gigantesques manoeuvres

13 Septembre 2018

La Russie a lancé ce mardi les manœuvres militaires les plus vastes de son histoire. Ces exercices sont baptisés "Vostok-2018" (Est-2018).

Vostok 2018 doit se poursuivre jusqu'au 17 septembre, et a officiellement vocation à vérifier l'état de préparation des troupes.

Les exercices de jeudi ont simulé, sur le terrain d'entraînement de Tsougol situé près des frontières chinoise et mongole, la défense contre une attaque terrestre et aérienne, impliquant pour cette seule journée près de 25.000 soldats, 7.000 véhicules et 250 avions et hélicoptères, selon l'armée russe.

Pauvreté : 1 Français sur 5 ne mange pas à sa faim
Celle de la mère qui n'arrive pas à nourrir ses enfants, et du retraité qui n'a plus rien dans son frigo. Ils sont 41 % à admettre avoir du mal à partir en vacances une fois par an (45 % en 2017).

Outre les 297 000 soldats qui y prendront part, un millier d'aéronefs, 80 bâtiments, et 36 000 blindés seront déployés. "Le record du plus grand exercice russe était jusqu'à présent détenu par Zapad 1981, qui avait mobilisé entre 100 000 et 150 000 soldats du Pacte de Varsovie, en pleine Guerre froide".

Tout le répertoire moderne de l'armée russe sera de la partie: des missiles Iskander, capables de transporter des ogives nucléaires, des tanks T-80 et T-90 ou les récents avions de combats Su-34 et Su-35. "Nous avons des relations de confiance (avec la Chine) en matière politique, de sécurité et dans la sphère militaire", a d'ailleurs déclaré Vladimir Poutine mardi lors d'une rencontre à Vladivostok avec le président chinois Xi Jinping, qui participe aussi au forum économique. L'Otan a dénoncé cet événement qui ressemble à une répétition avant un " conflit de grande ampleur ". Sans surprise, l'OTAN a dénoncé ses manoeuvres. Cela s'inscrit dans une tendance que nous voyons depuis un moment: "une Russie plus sûre d'elle, qui augmente significativement son budget de Défense et sa présence militaire", a indiqué un porte-parole de l'Alliance, Dylan White.