Vendredi, 16 Novembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Quand Nicolas Hulot se promenait avec une lettre de démission en permanence

Quand Nicolas Hulot se promenait avec une lettre de démission en permanence

12 Septembre 2018

Intitulé Ne plus me mentir, cet ouvrage a d'abord été présenté lundi matin comme un livre écrit par l'ancien ministre.

L'ex-ministre de la Transition écologique a également démenti quelques minutes plus tard au micro de Franceinfo, qui avait notamment relayé l'information. "Et je n'en ai aucun en gestation", a affirmé Nicolas Hulot, déplorant être contraint de sortir de "la période de réserve qu'(il) s'est imposée".

Nicolas Hulot a toutefois confirmé que le livre mentionné par franceinfo allait bien voir le jour. Dans les colonnes du quotidien, un de ses collègues du gouvernement confie qu'il avait rédigé une lettre de démission à ce moment-là, et qu'il la gardait sur lui en permanence, dans sa poche. Je voulais apporter un démenti catégorique. (.) Je n'ai prêté mon concours, ni de près ni de loin, à aucun ouvrage.

Washington ferme la mission palestinienne et accentue sa pression
La Palestine reste ferme dans sa décision de "ne pas coopérer avec la campagne en cours pour réduire ses droits à néant". Loin de céder, les Palestiniens comptent redoubler d'efforts contre Israël devant la CPI , a prévenu Hossam Zomlot.

Je ne suis ni de près ni de loin associé à aucun projet éditorial et regrette vivement la récupération et la confusion entretenu par certain. Le livre dont Nicolas Hulot occupe la couverture, qui paraîtra le 14 septembre prochain aux éditions de l'Aube, n'est qu'une retranscription de deux entretiens accordés par l'ancien ministre à la Transition écologique et solidaire. "Je découvre ça ce matin". Quand Nicolas Hulot a fait part de sa volonté de quitter le gouvernement en pleine interview dans la matinale France Inter, sans avoir prévenu au préalable l'exécutif, l'ex-ministre était déjà dit sur le départ depuis plusieurs mois. "Il y a une tentative de récupération éditoriale en utilisant mon nom et en faisant croire que je sors un livre", a fustigé l'ancien ministre, estimant que cela aurait été "particulièrement indécent" de sortir un ouvrage "quinze jours après (sa) démission".

Écrit par Éric Fottorino, un journaliste que Nicolas Hulot assure apprécier, le livre a été tiré dans un premier temps à 20.000 exemplaires, "un premier tirage très important pour un livre politique", précise Franceinfo.