Jeudi, 15 Novembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » La belle-sœur de Gilbert Rozon l'accuse d'agression sexuelle

La belle-sœur de Gilbert Rozon l'accuse d'agression sexuelle

12 Septembre 2018

Egalement juré dans La France à un incroyable talent, le fondateur du festival Juste pour rire avait été écarté et coupé au montage de l'émission de M6. "Je suis une lesbienne, je suis sa belle-sœur, la sœur de son épouse Danielle".

Martine Roy, la sœur de celle qui était alors la femme de l'ex-patron de Juste pour rire, dit avoir été violée sur son lieu de travail, au Cabaret du Musée Juste pour rire, dont elle était la directrice adjointe, dans le milieu des années 1990.

Sœur de l'ex-femme de Gilbert Rozon, elle accuse ce dernier de l'avoir agressée sexuellement. Cette Canadienne de 54 ans s'ajoute donc à la liste des présumées victimes. " Et là, carrément, il m'agresse, " a ainsi confié Martine Roy à la journaliste de 98.5 FM. Et moi, j'étais figée, j'étais complètement figée, parce que je [ne] ne pouvais pas croire ce qui se passait. "Je ne savais pas à qui en parler, j'avais peur de lui, tellement peur de lui".

France : Une "taxe halal" pour financer l'islam ?
Ce dimanche, l'Institut Montagine doit publier un rapport avec des propositions pour réformer l'islam de France . Des travaux qui seront prochainement remis au président de la République , Emmanuel Macron .

Selon son témoignage, Gilbert Rozon l'aurait approchée dans les coulisses d'une exposition du musée, demandant à lui parler dans une loge. Et je savais que personne ne me croirait... Elle raconte qu'elle avait eu peur de tomber enceinte ou d'attraper une maladie. "Ma réaction a été de quitter le Québec".

Finalement après avoir entendu les nombreux témoignages de femmes qui ont décidé de porter plainte contre Gilbert Rozon pour viol et harcèlement sexuel et les justifications de ce dernier, à l'automne dernier, Martine Roy a décidé de porter plainte à son tour: " Je me devais de le faire: 'Martine tu te dois à toi-même en tant qu'être humain et en tant que femme de te respecter. Celui-ci lui a transmis une déclaration indiquant qu'il niait ces nouvelles allégations, tout comme les précédentes.

"Je ne comprends pas pourquoi je dois vivre dans la peur, a-t-elle dit. On est là à applaudir leur courage [celui des autres présumées victimes], mais il n'y a rien qui se passe". "Je ne suis plus capable de vivre avec ça", regrette-t-elle. J'ai l'intention de me défendre et espère que le système de justice, auquel je crois et avec lequel je suis prêt à collaborer, fera la lumière sur ces accusations sans aucun fondement, est-il écrit dans un communiqué relayé par la radio. "Je réserve ma version des faits pour ces instances et ne ferai aucun autre commentaire pour le moment", a-t-il précisé.

La belle-sœur de Gilbert Rozon l'accuse d'agression sexuelle