Dimanche, 9 Décembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Apple s'effondre en Bourse après des déclarations de Donald Trump

Apple s'effondre en Bourse après des déclarations de Donald Trump

11 Septembre 2018

Le président américain a conseillé à la société de rapatrier ses chaînes de fabrication aux Etats-Unis, si elle veut éviter des droits de douane sur les importations des produits en provenance de Chine. Le président américain a déclaré qu'une augmentation des droits de douane de 10% à 25%, sur 200 milliards de dollars d'exportations chinoises, pourrait intervenir en septembre pour sanctionner Pékin, qu'il accuse de pratiques "déloyales". La guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, par exemple.

"

"Vous n'avez qu'à produire aux États-Unis!"

".

Dans un courrier adressé à l'administration Trump, Apple prévient que ces taxes pourraient avoir un impact négatif sur plusieurs de ses produits dont l'Apple Watch, le Mac mini, les écouteurs AirPods, l'enceinte HomePod, les routeurs ainsi que le stylet Apple Pencil. Des craintes auxquelles Donald Trump a répondu sur Twitter, son terrain de jeu préféré, en invitant tout simplement Apple à changer de stratégie et à commencer dès maintenant à construire des usines sur le sol américain. Réponse de Donald Trump: "Les prix d'Apple vont peut-être augmenter à cause des tarifs que nous pourrions imposer à la Chine, mais il y a une solution facile pour laquelle il y aurait zéro taxe et peut-être même une incitation fiscale".

Pence n'est pas l'auteur de la tribune anonyme visant Trump
Et il pourrait très bien s'agir d'une femme: le New York Times a précisé avoir utilisé à tort " il " dans un tweet. Celui d'une personne qui se présente comme un membre de "la résistance de l'intérieur " à la Maison Blanche.

Le secteur de la technologie, qui fait fabriquer un grand un nombre de pièces en Chine, est l'un des plus gros perdants potentiels en ce qui concerne la taxation des produits importés voulu par Donald Trump.

Relocaliser la production d'appareils Apple aux États-Unis serait donc un chantier extrêmement complexe - la dépendance de la Silicon Valley envers l'Asie et la Chine pour les composants électroniques est réelle -, long et coûteux.

" Ce qui nous préoccupe dans ces tarifs, c'est que les États-Unis seront les plus durement touchés, ce qui entraînera une baisse de la croissance et de la compétitivité aux USA, et une hausse des prix pour les consommateurs américains", écrit Apple. Tel est, en substance, le message qu'a fait passer Donald Trump en répondant à Apple.

Apple s'effondre en Bourse après des déclarations de Donald Trump