Mardi, 28 Janvier 2020
Dernières nouvelles
Principale » Un vol Emirates en quarantaine à cause de passagers malades — New York

Un vol Emirates en quarantaine à cause de passagers malades — New York

07 Septembre 2018

La compagnie du Golfe a indiqué dans un tweet qu'"environ dix passagers" du vol EK203 en provenance de Dubaï, arrivé à 9H10 à New York (15H10 HB), "avaient été pris en charge par les autorités sanitaires locales par précaution", sans préciser de quoi ils étaient potentiellement atteints. L'avion s'est posé autour de 9 h 10, où des ambulances et des membres du Centre de contrôle et de la prévention des maladies attendaient les passagers pour les examiner.

"On nous a informés qu'un grand nombre de passagers étaient malades: 106 présentaient des symptômes allant de la toux à de la fièvre et des vomissements", a expliqué Oxiris Barbot, responsable des services de santé de New York. L'appareil devait être désinfecté, avant réutilisation le soir même pour regagner Dubaï. Selon un porte-parole du maire de New York, il pourrait s'agir d'une épidémie de grippe car une partie des 521 personnes à bord arrivaient de La Mecque où la maladie sévit en ce moment. Près de 2,4 millions de fidèles ont participé à partir du 19 août au pèlerinage annuel à La Mecque, l'un des rassemblements religieux les plus importants au monde. Mme Barbot n'a pas exclu que la contamination puisse effectivement avoir commencé à La Mecque.

Avec une période d'incubation pour la grippe allant de un à sept jours, et un vol Dubaï-New York de 14 heures, "on peut avoir des cas de transmissions dans un tel environnement".

Le Ryder Cup Golf Tour à la rencontre des Dijonnais — Golf
Pire, son bilan personnel est plus que mitigé: en 33 parties disputées, il n'en a rapporté que 13 pour 17 défaites et 3 nuls. Jim Furik a également annoncé l'ajout des vice-capitaines David Duval , Matt Kuchar et Zach Johnson .

Les responsables de la santé à New York ont dit que des tests respiratoires indiquaient des symptômes reliés à l'influenza. Quelque 250 passagers avaient pu sortir de l'avion peu après 11h30 locales, a-t-il précisé sur Twitter.

"Neuf autres personnes ont été soignées sur place avant d'être autorisées à poursuivre leur voyage", a-t-elle ajouté.

Le porte-parole n'était pas en mesure d'en dire davantage sur la nature du malaise qui affecte les passagers.

Un vol Emirates en quarantaine à cause de passagers malades — New York