Jeudi, 20 Septembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Choléra: des risques de contamination dans un avion en provenance d'Algérie

Choléra: des risques de contamination dans un avion en provenance d'Algérie

06 Septembre 2018

Quelque 150 personnes étaient prises en charge mercredi 5 septembre à l'aéroport de Perpignan en raison d'une suspicion de choléra sur un enfant, dans un avion en provenance d'Oran (Algérie), a-t-on appris auprès des pompiers. "Un enfant est susceptible d'être porteur du choléra", il a été "évacué vers l'hôpital pour des examens", ont fait savoir les pompiers.

Les autres passagers et les membres d'équipage ont été confinés dans l'avion sur le tarmac pendant plus d'une heure, avant d'être autorisés à quitter l'aéroport.

Rappelons qu'une épidémie de choléra a été détectée en Algérie au mois d'août 2018.

Vers 16h, les passagers ont été libérés de leur pseudo-quarantaine et l'avion pouvait redécoller de Perpignan.

Le choléra est une infection diarrhéique aiguë provoquée par l'ingestion d'aliments ou d'eau contaminés. Elle est facile à traiter par réhydratation notamment, mais peut tuer en quelques heures faute de traitement.

Prélèvement à la source : ce qui change par rapport au projet initial
Hier, le ministère faisait savoir que "ces différentes dispositions conduiront à verser une avance de plus de cinq milliards d'euros à plusieurs millions de contribuables dès le 15 janvier".

L'institut Pasteur, contacté par le Parisien, dit se tenir prêt au cas où des patients contaminés par le choléra seraient à déplorer sur le sol français.

Dimanche, selon un dernier bilan officiel, seuls dix "malades" du choléra étaient encore hospitalisés sur les 74 cas confirmés depuis le début de l'épidémie, les premiers en Algérie depuis 1996.

Selon l'OMS, il y a chaque année 1,3 à 4 millions de cas de choléra, et 21 000 à 143 000 décès dus à la maladie dans le monde.

Cette suspicion intervient au lendemain de propos rassurants du ministre algérien de la Santé, qui a affirmé mardi que l'épidémie en Algérie était "maîtrisée".

Depuis le 29 août, les autorités n'avaient plus annoncé de nouveau cas avéré.

Choléra: des risques de contamination dans un avion en provenance d'Algérie