Samedi, 24 Octobre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Remaniement, prélèvement à la source: Edouard Philippe au 20H de TF1

Remaniement, prélèvement à la source: Edouard Philippe au 20H de TF1

05 Septembre 2018

Le premier ministre Edouard Philippe, invité au JT de TF1 à 20 heures, a entériné l'application du prélèvement à la source. "Nous avons fait en sorte que tous ceux qui font des dons aux associations, qui bénéficient d'une réduction d'impôt, que tous ceux qui s'inscrivent dans ce type de démarches puissent bénéficier en trésorerie de la réforme". "Nous avons travaillé d'arrache-pied depuis des mois pour faire en sorte que cela soit possible", a déclaré mardi soir sur TF1 le Premier ministre Édouard Philippe.

Édouard Philippe a également précisé: "Il y a toute une série de tests qui ont été faits, pas simplement par l'administration, mais avec l'ensemble des acteurs de cette réforme".

Elle consiste à prélever les impôts directement sur les salaires et les pensions, et concerne près de 38 millions de foyers fiscaux.

Lors d'une réunion qui s'est tenue dans la matinée à l'Elysée avec son Premier ministre et le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin, Emmanuel Macron a "demandé des clarifications et identifié des améliorations possibles", selon la présidence. Le chef du gouvernement a mis en avant l'avantage de ne pas payer l'impôt avec un an décalage, comme c'est le cas actuellement, en cas notamment de baisse de revenu.

La campagne de Nike qui met le feu aux chaussures — JustDoIt
Le nouveau règlement de la NFL oblige les joueurs à rester debout pendant l'interprétation du "Star-Spangled-Banner". Nike fournit à toutes les équipes de la NFL les uniformes des matchs et d'autres vêtements portant le logo swoosh .

A l'avenir "l'impôt va être plus simple et va mieux suivra sa situation à l'instant T", a-t-il promis.

Face caméra, Edouard Philippe a assuré que la mise en oeuvre du prélèvement à la source ne pénaliserait pas en terme de trésorerie ceux qui bénéficient d'abattements. "Ça veut dire qu'il n'y aura pas de perdants en trésorerie dans la réforme que nous mettons en oeuvre", a assuré le chef du gouvernement. Il défend une "bonne réforme" qui sera mise en œuvre dans de "bonnes conditions" pour les contribuables: "Cette bonne réforme, elle va être mise en oeuvre mais elle concerne l'argent des Français et elle est complexe à mettre en oeuvre.". L'opposition de droite mais aussi Jean-Luc Mélenchon ont dit leur opposition au prélèvement à la source, tandis que les organisations patronales sont opposées à ce que les employeurs collectent l'impôt, soulignant le coût de la mesure en particulier pour les PME. Il invoque de potentiels effets "psychologiques" de la réforme sur la consommation des Français.

On apprend en effet par différentes sources que les essais menés par la Direction générale des finances publiques aboutissent à de nombreux problèmes: entre les contribuables qui seraient potentiellement prélevés plusieurs fois et les mélanges baveux entre homonymes, les logiciels de traitement de ce prélèvement à la source sont tout sauf au point.

Remaniement, prélèvement à la source: Edouard Philippe au 20H de TF1