Lundi, 30 Novembre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Prélèvement à la source : l'excuse du bug ?

Prélèvement à la source : l'excuse du bug ?

03 Septembre 2018

En dépit de la publication de celle-ci, révélée par le quotidien Le Parisien, quelques jours après qu'Emmanuel Macron a lui-même semé le doute, le gouvernement s'en tient officiellement à sa feuille de route: " le système est prêt pour janvier 2019 ", ont en effet une nouvelle fois réaffirmé ce dimanche les services de Gerald Darmanin, le ministre des Comptes publics. "Le dispositif technique fonctionne, il est prêt!", écrit M. Darmanin. Ces considérations portent notamment sur le fait qu'à partir de janvier, les particuliers verront arriver sur leur compte en banque un salaire ou une pension réduits par rapport à leur montant actuel, s'ils sont soumis à l'impôt sur le revenu.

Le Parisien-Aujourd'hui-en-France affirme ce matin avoir consulté une note du fisc montrant que des centaines de milliers d'erreurs avaient été recensées lors de la phase d'essai du prélèvement à la source, censé entrer en vigueur début 2019. Sa mise en oeuvre a suscité la préoccupation de chefs d'entreprise et de syndicats, qui s'inquiètent de possibles failles ou angles morts. "Nous choisirons ensemble politiquement l'avancée ou l'arrêt de la réforme, lors d'une réunion mardi avec le président de la République et le premier ministre, a-t-il confirmé samedi sur France Inter". Samedi, Gérald Darmanin avait laissé entendre que les débats au sein de l'exécutif portaient sur les conséquences psychologiques de la réforme: " Est-ce que techniquement on est prêt?

Sur Twitter, le ministre Gérald Darmanin a réagi à la publication de cette note confidentielle.

"Nous devons être sûrs que lorsque nous passons d'un prélèvement mensuel à un prélèvement à la source, il n'y a aucune difficulté technique pour les Français", a déclaré le ministre sur BFM TV. "Il y aurait maintenant des problèmes techniques?"

Fuite d'oxygène sur un vaisseau Soyouz russe arrimé à l'ISS (Roskosmos)
Le premier se situe sur le vaisseau Soyouz MS 09, amarré au module russe Rassviett de la Station depuis le 8 juin dernier. Deux trous ont été repérés à bord du vaisseau Soyouz amarré de la Station spatiale internationale (ISS ).

"Personne n'est fichu de dire à 100% si cela va fonctionner normalement", tance toutefois Olivier Vadebout, secrétaire général CGT Finances Publiques.

Dimanche 2 septembre, un nouvel épisode du feuilleton sur le prélèvement à la source s'ouvre.

Pour le gouvernement, le prélèvement à la source arrive au mauvais moment. Donc on ne voit pas pourquoi la réforme serait interrompue à 4 mois de sa mise en œuvre.

L'impôt à la source "va simplifier la vie des Français", "mais c'est une réforme qui est compliquée, la preuve c'est que toutes les majorités précédentes ont reculé devant cette transformation de notre système de prélèvement" a-t-il ajouté.

Prélèvement à la source : l'excuse du bug ?