Dimanche, 25 Août 2019
Dernières nouvelles
Principale » US Open: Pas de sanction pour Mohamed Lahyani - US Open

US Open: Pas de sanction pour Mohamed Lahyani - US Open

31 Août 2018

Touché par cette attitude, l'arbitre Mohamed Lahyani est alors descendu de sa chaise pour l'encourager, et lui rappeler qu'il était un super joueur.

Pierre-Hugues Herbert s'est retrouvé au cœur d'une drôle de polémique jeudi soir après la surréaliste scène du court 17, qui a vu l'arbitre Mohamed Lahyani descendre de sa chaise en plein match pour s'adresser en tête-à-tête à Nick Kyrgios, lui disant notamment à deux reprises "Je veux t'aider". A ce moment-là de la rencontre, l'Australien de 23 ans était mené au score 6-4, 3-0. Je vois tes matchs et tu es quelqu'un de formidable pour ce sport. "Ce n'est pas toi, je le sais", entend-on lui dire Mohamed Lahyani, descendu spécialement de sa chaise d'arbitre lors d'un changement de côté et venu se poster devant Kyrgios.

Quelques jeux plus tard, Kyrgios débreakait Herbert et finissait par remporter le second set au jeu décisif (8/6).

Ed Sheeran marié en secret?
Ed Sheeran parle d'amour dans ses chansons mais, quand il s'agit de sa propre histoire, le faiseur de tubes est beaucoup moins à l'aise.

Kyrgios défiera le Suisse Roger Federer, N.2 mondial, ou le Français Benoît Paire (56e) pour une place en huitièmes de finale. "Un arbitre n'a pas à aider un joueur", a considéré le joueur français, estimant que Layhani avait "fait une erreur".

Les organisateurs du tournoi, eux, ont justifié l'attitude de l'arbitre par son "inquiétude" que Kyrgios ait besoin "d'aide médicale" et par le "bruit" régnant sur le court. Ça n'a pas convaincu Herbert: ils "nous prennent tous pour des imbéciles en nous faisant croire que l'arbitre n'a absolument pas outrepassé ses fonctions", a-t-il écrit dans la soirée sur Twitter.

New York, Flushing Meadows, le gigantesque du court Arthur Ashe et son atmosphère incomparable: l'US Open, dernière levée du Grand Chelem, est un tournoi à part. Mais quand tu vois la vidéo après coup et que tu la compares au fait que son niveau s'est totalement transformé, tu ne peux pas t'empêcher de te dire: "et si l'arbitre n'était pas allé lui parler?". Un avis partagé par Roger Federer, qui a lancé: " En tant qu'arbitre, vous prenez des décisions depuis votre chaise, que ça vous plaise ou non.

US Open: Pas de sanction pour Mohamed Lahyani - US Open