Vendredi, 22 Novembre 2019
Dernières nouvelles
Principale » Choléra : Le Maroc surveille ses arrières

Choléra : Le Maroc surveille ses arrières

29 Août 2018

Le ministère de la santé marocain a également précisé que d'autres mesures ont été prises afin de renforcer les "procédures de surveillance épidémiologique et de surveillance des infections gastro-intestinales aiguës et de toutes les intoxications alimentaires de groupe".

Une source au ministère marocain de la Santé, contactée par Yabiladi ce lundi, a indiqué que le département d'Anas Doukkali "prendra toutes les mesures de précaution possibles afin d'éviter la propagation de cette épidémie" ayant touché l'Algérie voisine.

Notre interlocuteur rappelle cependant que "ce n'est pas la première fois que le Maroc fait face à une telle situation puisque plusieurs autres pays africains sont touchés par la même épidémie".

Mahmoudi - Après la Tunisie, où des mesures urgentes ont été prises dès l'annonce de la parution de l'épidémie de choléra en Algérie, c'est au tour du royaume du Maroc de se mettre en état d'alerte pour se prémunir contre une éventuelle contagion.

Le "strip tease" d'Alizé Cornet fait polémique — US Open
Ce qui lui a valu dans la foulée un avertissement de l'arbitre de chaise de la rencontre, Christian Rask. L'avertissement reçu par Alizé Cornet n'est pas passé inaperçu dans le monde du tennis.

Le département a aussi adressé une circulaire interne à l'ensemble des responsables régionaux et provinciaux fixant les mesures préventives à prendre et publié un communiqué officiel dans lequel il affirme qu'aucun cas de choléra n'a été enregistré au Maroc et qu'une série de mesures anticipatives et préventives ont été adoptées en la matière.

En Libye, le département de suivi et d'enquête du Centre national de lutte contre la maladie a pour sa part "relevé le niveau de préparation pour faire face à la possibilité de transmission du choléra depuis l'Algérie (...) en particulier dans les zones frontalières ".

En Algérie, le ministre de la Santé Mokhtar Hasbellaoui a déclaré lors d'une visite à l'hôpital, dimanche 26 août, que "la situation est complètement sous contrôle", ajoutant que "l'épidémie serait éradiquée d'ici quelques jours". Les médias algériens et les internautes, ont fustigé la gestion de la crise par les autorités.

Choléra : Le Maroc surveille ses arrières