Mercredi, 1 Avril 2020
Dernières nouvelles
Principale » Spike Lee La tension monte d’un Klan

Spike Lee La tension monte d’un Klan

24 Août 2018

Le dernier film de Spike Lee, sacré Grand Prix du jury lors du Festival de Cannes 2018, sort en salles ce mercredi. Peu après, il a l'idée étonnante d'appeler le Ku Klux Klan pour proposer sa candidature... qui est acceptée. Au casting, John David Washington interprète son premier grand rôle au cinéma dans la peau de Ron Stallworth, aux côtés d'Adam Driver, qui joue son collègue qui l'aide dans sa démarche. Le scénario se déroule essentiellement autour de l'histoire vraie de Ron Stallworth, incarné à la perfection par John David Washington.

L'Italie appelle l'UE à créer un ‘’Etat’’ pour accueillir 177 migrants
Salvini les laisse débarquer en Sicile après avoir obtenu que d'autres Etats européens en accueillent une partie. Selon lui, les migrants secourus en Méditerranée doivent être rapatriés "dans leur pays d'origine".

Pour s'affirmer au sein de l'équipe, il infiltre la section locale du Ku Klux Klan... en téléphonant, tout simplement, au numéro indiqué dans une petite annonce publiée dans le journal. C'est l'occasion, pour le réalisateur américain, d'y inclure pas mal d'humour et même une histoire sentimentale entre le personnage principal et une jeune (et jolie) militante noire. Tiré de faits réels, le film de Spike Lee soulève la polémique depuis plusieurs semaines, notamment à cause d'images d'archives tirées de l'attentat de Charlottesville de 2017 utilisées à la fin du montage. Bien énervé, le film de Spike Lee a également dans le viseur Trump et les suprémacistes blancs contemporains. John David Washington (le fils de Denzel), très charismatique, et Adam Driver forment cet étonnant duo réuni par les circonstances. "Le film, écrit avant son élection, parle de l'ascension de l'extrême droite qui sévit partout dans le monde, et pas seulement aux Etats-Unis".

Spike Lee La tension monte d’un Klan