Jeudi, 20 Septembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Un projet de loi sur l’égalité successorale bientôt soumis à l’ARP — BCE

Un projet de loi sur l’égalité successorale bientôt soumis à l’ARP — BCE

15 Août 2018

Béji Caïd Essebsi, président de la République a indiqué ce lundi 13 août 2018 dans un discours prononcé à l'occasion de la fête de la femme tunisienne que le code du statut personnel était la première révolution en Tunisie.

Le président tunisien Béji Caïd Essebsi a proposé lundi d'accorder aux femmes les mêmes droits à l'héritage qu'aux hommes, deux jours après une manifestation de milliers de personnes hostiles à toute modification des règles coraniques en vigueur.

Présidentielle au Mali: un président de bureau de vote tué
L'Union européenne a appelé à la "transparence" dans chaque étape de la compilation des résultats, actuellement en cours.

"Pour respecter les lois de la Constitution, mais il faut surtout réviser les articles du code du statut personnel. Mais il n'y avait pas à l'époque une Constitution pouvant lui servir de référence et d'appui!" "Il a rappelé que le président de la République est le premier garant du respect de la Constitution et de son application". "Alors que son mandat s'achève fin 2019 et qu'il n'a pas un bon bilan, Béji Caïd Essebsi espère faire comme son mentor", ricane une députée qui salue néanmoins la mesure.

Le rapport de la COLIBE réclame, notamment, la consécration du principe de l'égalité successorale, l'annulation de l'obligation de la dot dans le mariage et le délai de viduité, l'égalité dans l'attribution de la nationalité et le choix du nom de famille, l'abolition de la peine de mort et l'incrimination de l'incitation au suicide. Aujourd'hui, nous sommes face à un rapport qui concerne les femmes et les libertés individuelles. "Le dialogue sur le travail de la COLIBE est sujet de débat avec les partis", a-t-il assuré.

Un projet de loi sur l’égalité successorale bientôt soumis à l’ARP — BCE