Lundi, 19 Novembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » L'Argentine dit finalement "non" à l'avortement

L'Argentine dit finalement "non" à l'avortement

11 Août 2018

En Argentine, ce 9 août, les sénateurs ont mis fin aux espoirs de légalisation de l'avortement en rejetant un projet de loi approuvé par les députés en juin dernier.

Trente-huit sénateurs ont dit " non " au texte prévoyant l'interruption volontaire de grossesse (IVG) pendant les quatorze premières semaines de grossesse, trente et un ont voté en sa faveur et deux se sont abstenus, selon les résultats officiels.

Le vote a été accueilli par des feux d'artifice et des cris de joie parmi les militants anti-IVG rassemblés à Buenos Aires devant le Congrès, où se déroulaient les débats. Dans les rues de la capitale argentine, les pro-choix et les anti-IVG étaient rassemblés chacun de leur côté, dans l'attente des résultats.

À l'autre extrémité de la place du Congrès, les mines étaient dépitées, les larmes coulaient sur les visages des partisans de la légalisation de l'avortement.

Supergirl : Warner Bros. Pictures développe un film sur Supergirl !
Supergirl apparait pour la première fois dans Action Comics #252 en 1959 sous les pinceaux d'Otto Binder et d'Al Plastino. Tout comme Clark Kent, Kara Zor-El est envoyé sur terre par ses parents pour y être élevé par ce dernier.

Une poignée de manifestants pro-IVG ont incendié des palettes. En Amérique latine, il y n'y a que deux pays qui ont légalisé l'avortement en toute circonstance: l'Uruguay et Cuba, NDLR.

" Avortement légal à l'hôpital ", scandaient un groupe de jeunes femmes, portant des perruques vertes, la couleur du foulard triangulaire symbole de leur lutte. Il est pourtant opposé à l'IVG. D'après différentes estimations, environ 500.000 avortements clandestins sont réalisés chaque année dans le pays pour 720.000 naissances. Buenos Aires et sa province, plus favorables à l'IVG, s'y retrouvent sous-représentées car elles abritent plus d'un tiers de la population du pays.

Quelles suites pour le droit à l'IVG?

Toutefois, le député de la coalition gouvernementale Cambiemos (Changeons) Daniel Lipovetzky, évoque la possibilité de convoquer un référendum. "Quand les députés pensent d'une manière et les sénateurs d'une autre. C'est possible qu'on le propose", a-t-il déclaré.

L'Argentine dit finalement