Lundi, 17 Décembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » AIR FRANCE-KLM : le trafic a augmenté de 1,9% en juillet

AIR FRANCE-KLM : le trafic a augmenté de 1,9% en juillet

10 Août 2018

Benjamin Smith, actuel numéro deux d'Air Canada, est le candidat préféré du comité de nomination, rapporte le quotidien français Le Monde.

Le comité de nomination du conseil d'administration d'Air France-KLM a étendu sa recherche à des profils internationaux sur l'insistance de l'américain Delta et du chinois China Eastern, tous deux actionnaires de la compagnie. "Donner suite à une solution (Ben Smith) dont le seul avantage serait le maintien des personnes qui ont échoué serait une grave erreur".

"Reste une question: M. Smith est-il en mesure de résoudre les difficultés actuelles d'Air France-KLM, confronté à la double concurrence des compagnies low cost et des compagnies du Golfe, tout en gérant un corps social déjà marqué par plusieurs années de restructuration", s'interroge Le Monde. La direction de la compagnie a indiqué ce mercredi à l'AFP que "le processus de nomination de la nouvelle gouvernance d'Air France-KLM est en cours et se poursuit". Il demande que l'Etat ne s'en mêle pas à part en sommant le Conseil d'administration de faire un travail impartial, et de reconsidérer l'ensemble des candidatures à la vue des éléments nouveaux, comme par exemple l'augmentation du niveau de rémunération du futur dirigeant.

Beyoncé traumatisée : L'accouchement de ses jumeaux a été un calvaire
Plus forte que jamais, La star explique ne plus être obnubilée par sa silhouette désormais seule sa santé et son bien-être compte. "Je pense qu'il est important que les femmes et les hommes voient et apprécient la beauté de leurs corps naturels".

Le syndicat cite à ce propos "Frédéric Gagey, Franck Terner, Gilles Gateau", respectivement directeurs financier, général et des ressources humaines d'Air France, "ainsi qu'une grande partie du conseil d'administration et du comité exécutif qui sont à la manœuvre dans l'unique but de sauver leur poste". À ce propos, le précédent patron avait démissionné le 4 mai après une consultation du personnel sur un accord salarial, rejeté à 55,44%.

Il y est aussi décrit comme "le visionnaire de l'expansion stratégique et diversifiée du réseau mondial d'Air Canada". Il est pourtant spécialiste des négociations sociales et un fin connaisseur du secteur aérien: c'est à lui que l'on doit la création de la filiale à bas coûts Air Canada Rouge.

Trois mois après la démission du PDG, le comité de nomination de la compagnie franco-néerlandaise aurait arrêté son choix sur le directeur de l'exploitation d'Air Canada.

AIR FRANCE-KLM : le trafic a augmenté de 1,9% en juillet