Dimanche, 19 Août 2018
Dernières nouvelles
Principale » Washington sanctionne Moscou — Skripal

Washington sanctionne Moscou — Skripal

09 Août 2018

Alors que la Russie avait jusque-là nié les accusations de la Grande-Bretagne sur son implication dans la tentative d'assassinat, l'administration Trump affirme avoir établi qu'elle était bien impliquée dans l'affaire et annonce des sanctions.

En cas de non respect de ces exigences, une deuxième salve de sanctions "draconiennes" serait décrétée, a poursuivi ce responsable, notant qu'elles pourraient aller jusqu'à interdire les aéroports américains aux compagnies aériennes russes ou même suspendre les relations diplomatiques entre les deux pays. La première tranche des mesures prévoit l'interdiction des exportations en direction de la Russie d'appareils électroniques et de composants à usage civil et militaire.

L'annonce mercredi de nouvelles sanctions avait provoqué un coup de tabac jeudi à l'ouverture des marchés financiers russes, avant un retour au calme progressif en cours de journée.

Après l'empoisonnement début mars à Salisbury de l'ex-agent double russe Sergueï Skripal et de sa fille Ioulia, "les Etats-Unis ont déterminé le 6 août (.) que le gouvernement russe avait utilisé des armes chimiques ou biologiques en violation des lois internationales", a indiqué la porte-parole du département d'Etat, Heather Nauert, dans un communiqué.

L'attaque, qui a été imputée par les services de renseignement britanniques à la Russie, a fait deux autres victimes, hospitalisées le 30 juin après avoir été en contact elles aussi avec du Novitchok. Charlie Rowley, son compagnon âgé de 45 ans, s'est rétabli.

La Russie est soumise à des sanctions occidentales de plus en plus strictes depuis l'annexion de la Crimée en 2014, contribuant avec la chute des prix des hydrocarbures à provoquer deux ans de récession dont elle est sortie fin 2016.

Allemagne : deux papys fugueurs retrouvés à un festival de métal
Selon le Deutsche Welle , ils ont été retrouvés au milieu de la foule au Wacken Open Air à 3 heures du matin le lendemain. Réticents à rentrer à la maison de retraite, le taxi qui les a raccompagnés a été escorté par la police.

"Le Royaume-Uni se félicite de cette nouvelle décision de nos alliés américains", a déclaré un porte-parole du Foreign Office à Londres.

"La partie russe va se pencher sur l'élaboration des mesures de rétorsion à cette nouvelle démarche inamicale de Washington".

"Les États-Unis ont sciemment choisi le chemin de la confrontation dans les relations bilatérales qui sont déjà pratiquement réduites à zéro par leurs propres efforts", a accusé Mme Zakharova.

Pour Moscou, ces sanctions sont introduites sous un "prétexte inventé" et les conditions pour leur suppression avancées par Washington sont "notoirement inacceptables" pour la Russie.

L'empoisonnement confirmé de l'ex-agent double et de sa fille par leur exposition au Novitchok, un agent neurotoxique mis au point par l'Union soviétique à la fin de la Guerre froide, avait été attribué par Londres à Moscou, qui avait nié toute implication.

"La Russie a détruit entièrement tous ses stocks d'armes chimiques l'année dernière", a-t-elle insisté.

Washington sanctionne Moscou — Skripal