Mercredi, 19 Décembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Raids israéliens à Gaza après des tirs de dizaines de roquettes palestiniennes

Raids israéliens à Gaza après des tirs de dizaines de roquettes palestiniennes

09 Août 2018

Le titre de la chaîne américaine a en effet omis d'indiquer que la frappe aérienne israélienne conduisant au décès de la jeune femme était une riposte aux 150 roquettes lancées par le Hamas en territoire israélien qui ont fait 23 civils israéliens blessés.

Au moins deux Palestiniens ont été blessés dans ces raids qui ont visé une base du Hamas dans le sud de la bande de Gaza, selon le ministère de la Santé du Hamas.

Le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman, avait ensuite averti que l'armée réagirait "beaucoup plus durement" contre le Hamas si les tirs de roquettes se poursuivaient à partir de Gaza. Un porte-parole de Tsahal a déclaré: " L'armée israélienne est prête à prendre pour cible toute agression contre Israël et à tenir le Hamas responsable de tout ce qui se passe dans et à partir de la bande de Gaza ".

Selon l'AFP, deux terroristes du Hamas ont été tués dans la frappe d'un char israélien.

Mercredi soir, deux roquettes se sont abattues sur la ville israélienne de Sderot, où une personne a été légèrement blessée par des éclats et où plusieurs autres ont été hospitalisées en état de choc, ont déclaré les services médicaux.

Deux roquettes tirées de la bande de Gaza sont tombées dans la localité de Sdérot dans le sud d'Israël. Il a appelé toutes les parties à "s'éloigner du bord du gouffre".

Les géants du web passent à l'offensive contre le complotiste Alex Jones
Sollicité par l'AFP pour commenter cette décision et en préciser la portée, Apple n'a pas donné suite. Fin juillet, YouTube a retiré quatre vidéos publiées par Alex Jones et l'a suspendu pour 90 jours.

Les tirs palestiniennes sont survenus au lendemain de la mort de deux membres des brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du Hamas, dans une frappe israélienne dans le nord de la bande de Gaza.

L'incident s'est produit alors qu'une délégation de hauts responsables du Hamas, menée par le vice-président de l'organisation, Saleh al-Arouri, se trouve dans la bande de Gaza pour négocier avec Israël un accord de cessez-le-feu proposé par l'ONU. L'armée israélienne a publié cette vidéo de la panique.

La direction politique du Hamas a rencontré la branche armée de l'organisation lundi pour trouver l'issue d'une trêve proposée par l'Égypte mais des différends internes au sein même du Hamas entravent les efforts pour parvenir à un accord à Gaza, a rapporté Israël Hayom.

Selon les médias israéliens, le cabinet de sécurité israélien doit se réunir jeudi matin pour poursuivre les discussions sur les conditions d'une possible trêve. Les Palestiniens protestent quasiment tous les vendredis depuis le 30 mars près de la barrière séparant la bande de Gaza du territoire israélien pour dénoncer le blocus imposé depuis plus de dix ans à l'enclave et réclamer le droit au retour des Palestiniens qui ont fui ou ont été chassés de leurs terres à la création d'Israël en 1948.

Un soldat israélien a été tué le 20 juillet par un Palestinien durant une opération de l'armée près de la barrière, le premier dans cette zone depuis 2014.

Raids israéliens à Gaza après des tirs de dizaines de roquettes palestiniennes