Lundi, 15 Octobre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Les pilotes allemands et néerlandais rejoignent le mouvement de grève — Ryanair

Les pilotes allemands et néerlandais rejoignent le mouvement de grève — Ryanair

09 Août 2018

La compagnie à bas coûts Ryanair a annoncé ce mercredi l'annulation de 250 vols au départ et à destination de l'Allemagne vendredi après que ses pilotes allemands ont annoncé rejoindre le mouvement de grève européen du 10 août. "Cockpit " regrette les conséquences (de la grève) pour les passagers, les équipages en cabines, le personnel au sol", a indiqué le syndicat dans son communiqué". "Mais cela dépend de la direction de Ryanair".

Au total, plus de 55.000 passagers seront concernés, dont 42.000 pour l'Allemagne, selon la compagnie qui a promis aux voyageurs lésés un changement gratuit de réservation. Nous n'allons pas changer le business model de Ryanair pour satisfaire des demandes ridicules qui nous verraient accorder des augmentations de salaire de 40%.

Avant l'annonce des pilotes allemands, 146 vols des 2.400 prévus en Europe vendredi avaient déjà été annulés en raison des grèves en Irlande, Suède et Belgique ce jour-là.

Les pilotes néerlandais pourraient toutefois ne pas pouvoir se mobiliser: la direction a introduit une procédure en référé pour les empêcher de s'unir au mouvement de grève. Les salaires peuvent atteindre 190.000 euros par an et sont en moyenne de 150.000 euros par an. Les pilotes allemands rejoindront ainsi la grève observée le même jour par des pilotes belges, suédois et irlandais.

Un docteur parisien veut faire radier Jérôme Cahuzac de l’Ordre des médecins
Et qu'elle aurait dû demander une enquête de l'Inspection générale des affaires sociales. Alain Choux entend " ne pas laisser un repris de justice " exercer la médecine.

Le malaise au sein du groupe a éclaté au grand jour à la suite d'un sérieux problème de planning de pilotes en septembre 2017, qui a entraîné un grave conflit et des annulations portant sur 20.000 vols dans les mois suivants. Cette crise a poussé Ryanair à négocier un virage à 180 degrés en entamant des négociations avec des syndicats dans plusieurs pays, alors que la compagnie avait toujours refusé de les reconnaître. La semaine dernière et en juillet, Ryanair a fait face à une grève de ses pilotes irlandais aux conséquences limitées.

En Irlande, le conflit s'est envenimé depuis que Ryanair a annoncé la semaine dernière qu'elle allait transférer des avions de Dublin vers la Pologne, ce qui pourrait coûter 300 emplois dont 100 pilotes. Ils dénoncent aussi le recours à des pilotes indépendants, au lieu de les employer directement. Au cours des courtes négociations, "Ryanair n'a jamais montré de marges de manoeuvre permettant de trouver des solutions", a-t-il ajouté. "Ryanair est donc totalement responsable de l'escalade ", a martelé Martin Locher.

Selon le quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung, qui cite une étude d'il y a deux ans, les coûts du personnel chez Ryanair sont jusqu'à 50% inférieurs à ceux des concurrents à bas coûts Easyjet et Norwegian.

L'action Ryanair à Londres était en hausse de 1,23% à 13,63 euros à 12H40 GMT, signe que les investisseurs s'attendaient à l'escalade du conflit social.

Les pilotes allemands et néerlandais rejoignent le mouvement de grève — Ryanair