Vendredi, 14 Décembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Ryanair: les pilotes entament leur quatrième jour de grève

Ryanair: les pilotes entament leur quatrième jour de grève

06 Août 2018

La compagnie aérienne à bas coûts irlandaise s'est dit " obligée " d'agir de la sorte.

Interrogée par la RTBF, elle a précisé que 104 vols serait annulés: "Les syndicats pilotes en Belgique ayant appelé le vendredi 10 août à une grève, nous avons malheureusement été obligés d'annuler 104 vols au départ et à destination de la Belgique sur plus de 2400 vols européens réguliers vendredi prochain (10 août)".

Ryanair dit avoir tenu déjà deux réunions avec le syndicat irlandais Forsa dont la compagnie regrette qu'elles n'ont pas été fructueuses.

Ryanair avance le nom de Kieran Mulvey, ancien responsable d'une commission indépendante sur le travail en Irlande.

Forsa a répondu en saluant "un développement inattendu et positif", qui plus est "sans conditions préalables".

Ryanair a demandé vendredi une médiation pour résoudre le conflit l'opposant aux pilotes irlandais, qui mènent leur quatrième jour de grève et entendent poursuivre le mouvement.

Cette annonce intervient après un vaste mouvement de grève des personnels de cabine la semaine dernière en Espagne, Belgique, Italie et au Portugal, et une nouvelle grève des pilotes basés en Irlande, pour réclamer de meilleures conditions de travail.

Les trois alpinistes morts dans le Mont-Blanc vivaient à La Réunion
Le secteur est réputé pour les débutants en alpinisme et la traversée est une classique des courses de neige. C'est l'un des alpinistes qui aurait glissé et entraîné les autres dans sa chute mortelle.

Le conflit s'est envenimé depuis que Ryanair a annoncé la semaine dernière qu'elle allait transférer des avions de Dublin vers la Pologne, ce qui pourrait coûter leurs emplois à jusqu'à 300 personnes, dont 100 pilotes.

Des préavis de grève pour le 10 août ont aussi été déposés aux Pays-Bas et en Allemagne.

Cette crise a poussé Ryanair à négocier un virage à 180 degrés en entamant des négociations avec des syndicats dans plusieurs pays, alors que la compagnie avait toujours refusé de les reconnaître.

En Espagne, le syndicat SEPLA a annoncé avoir porté plainte à Madrid contre Ryanair pour des "irrégularités" dans les contrats des pilotes basés en dans le pays.

Le syndicat reproche en revanche à Ryanair d'opérer "à la limite de la légalité" et d'exercer "une concurrence déloyale".

En raison de la crise et des annulations de vols, le directeur général du groupe Michael O'Leary a renoncé à son bonus au titre de 2018, qui aurait pu atteindre un million d'euros.

Ryanair: les pilotes entament leur quatrième jour de grève