Dimanche, 19 Août 2018
Dernières nouvelles
Principale » Dénucléarisation de la Corée du Nord: encore "du chemin à faire" (Pompeo)

Dénucléarisation de la Corée du Nord: encore "du chemin à faire" (Pompeo)

06 Août 2018

Les Etats-Unis ont appelé samedi à "maintenir la pression" sur la Corée du Nord pour qu'elle abandonne ses armes atomiques, provoquant une nouvelle fois la colère de Pyongyang qui a dénoncé "l'impatience" de Washington.

Selon un rapport d'experts des Nations unies, consulté vendredi par l'AFP, la Corée du Nord "n'a pas stoppé ses programmes nucléaire et balistique et a continué de défier les résolutions du Conseil de sécurité à travers une hausse massive des transbordements illicites de produits pétroliers en mer".

"Comme je l'ai déjà dit, personne dans cette administration n'est naïf sur l'espoir que la Corée du Nord accomplisse véritablement sa dénucléarisation", a-t-il déclaré sur la chaîne Fox.

Dans le même temps, M. Pompeo a fait savoir dans un tweet que la délégation au forum de Singapour avait remis une lettre du président Donald Trump au chef de la diplomatie nord-coréenne, à l'intention au leader nord-coréen Kim Jong Un.

Gastronomie - Le chef Joël Robuchon est décédé
Le plat signature de ce grand chef, qui a crée un empire financier, était pourtant une simple purée de pommes de terre. Son décès survient un peu plus de six mois après la mort d'un autre grand chef français, Paul Bocuse .

Mike Pompeo a insisté, au cours d'un forum de l'Association des nations d'Asie du Sud-Est (Asean) à Singapour, "sur l'importance de maintenir la pression diplomatique et économique sur la Corée du Nord, afin d'arriver à une dénucléarisation définitive et totalement vérifiée à laquelle la Corée du Nord s'est engagée". J'appelle nos partenaires à faire strictement respecter toutes les sanctions y compris l'arrêt complet des transferts illégaux de pétrole de bateau-à-bateau destiné à la Corée du Nord.

Le secrétaire d'État américain a été particulièrement virulent envers la Russie, qu'il soupçonne de toujours faire affaire avec des Nord-Coréens. "Dans la mesure où ils se comportent en contradiction avec cela, ils violent une ou plusieurs résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU", a-t-il ajouté, semblant juger que le compte n'y est pas à ce stade. Mike Pompeo est chargé côté américain des négociations pour la mise en oeuvre des engagements pris par Donald Trump et Kim Jong Un lors de leur sommet sans précédent, le 12 juin. Le dirigeant nord-coréen a notamment promis d'oeuvrer à une "dénucléarisation complète de la péninsule coréenne" - une promesse vague, loin des exigences des Etats-Unis qui réclamaient un désarmement complet, vérifié et irréversible.

"Dans le cadre de notre engagement à promouvoir la sécurité régionale en Asie du Sud-Est, les Etats-Unis sont heureux d'annoncer un nouveau financement de près de 300 millions de dollars pour renforcer la coopération en matière de sécurité sur toute la région", a déclaré Mike Pompeo aux journalistes. Interrogé par Channel NewsAsia, il a dû admettre que "le calendrier final pour la dénucléarisation sera fixé par le président Kim, au moins en partie".

Dénucléarisation de la Corée du Nord: encore