Dimanche, 21 Avril 2019
Dernières nouvelles
Principale » Mis en cause par des travailleurs, Foodora quitte l’Australie

Mis en cause par des travailleurs, Foodora quitte l’Australie

05 Août 2018

Face au succès des concurrents, Foodora est lâché par son propriétaire allemand Delivery Hero qui vient de mettre en vente sa filiale française et compte arrêter les activités dans d'autres pays comme l'Italie et l'Australie. Son annonce intervient à un moment délicat pour les applications de livraison, quand leur modèle social est de plus en plus remis en question à travers le monde. Elle estime que l'entreprise leur a fait signer des contrats fantoches, qui ont entraîné leur "sous-rémunération".

Foodora n'aurait ainsi pas respecté le code du travail australien, faisant croire au trio qu'ils seraient des travailleurs indépendants... alors que dans les faits, leur quotidien ressemblait davantage à celui d'employés.

Le syndicat des travailleurs des transports (TWU) a accusé Foodora de quitter le pays "pour échapper à ses responsabilités et éviter d'avoir à payer à ses livreurs des millions de dollars de rappels de salaires en conséquence du vol de leur paie".

"L'OM n'était pas aussi fort" — Jardim
Et de poursuivre: "Le club a des spécialistes du recrutement et la direction a des responsables en charge de l'équipe ". Il pense qu'il pourrait vivre son exercice le plus compliqué. "Comme chaque année.

Le syndicat avait indiqué en mars qu'il saisissait la Fair Work Commisson, l'équivalent australien des prud'hommes, des cas de deux livreurs qui dénonçaient des licenciements abusifs.

Face à une concurrence exacerbée, l'allemand Delivero Hero la maison mère de Foodora jette l'éponge en France où il est présent depuis avril 2015. Foodora assure la livraison de repas de restaurants à domicile.

Mis en cause par des travailleurs, Foodora quitte l’Australie