Jeudi, 16 Août 2018
Dernières nouvelles
Principale » Maduro sort indemne d'un attentat aux drones (ministre)

Maduro sort indemne d'un attentat aux drones (ministre)

05 Août 2018

Un drone bourré d'explosifs C-4 se dirigeait vers l'endroit où le président Maduro tenait une rencontre en plein air samedi à Caracas.

Le gouvernement colombien a qualifié d'"absurde" l'accusation du président vénézuélien Nicolas Maduro selon laquelle le président colombien Juan Manuel Santos serait impliqué dans un attentat contre lui.

Sept militaires ont été blessés et hospitalisés dans l'attaque, a indiqué le ministre de la Communication, Jorge Rodriguez.

"Il s'agit d'un attentat contre la personne du président Nicolas Maduro", a déclaré le ministre de la Communication, Jorge Rodriguez, après l'incident où l'on a vu à la télévision M. Maduro interrompre le discours qu'il prononçait au cours d'une cérémonie militaire à Caracas.

M. Maduro "en est sorti complètement indemne et se trouve en ce moment en train d'effectuer son travail habituel", a déclaré le ministre.

Les explosions ont "causé des blessures à sept membres" de la Garde nationale bolivarienne qui étaient déployés sur le lieu de la cérémonie militaire, et ces effectifs "reçoivent actuellement des soins" dans des hôpitaux, a indiqué M. Rodriguez.

Le président, a-t-il toutefois indiqué, "est en réunion permanente avec le haut commandement politique, avec les ministres et avec le haut commandement militaire".

Booba VS Kaaris : les deux rappeurs risquent jusqu'à 7 ans de prison
Une nuit sous les verrous suffira-t-elle à les calmer? Les deux rappeurs étaient toujours, ce jeudi matin, en garde à vue . Dans un magasin duty free , les deux rappeurs ont causé de gros dégâts en s'envoyant des objets sur le visage.

"L'attentat a été imputé par le ministre vénézuélien à l'extrême-droite opposée au président chaviste". Nicolas Maduro a quitté la tribune protégé par des boucliers tactiques.

Le chef d'État a également affirmé à la télévision que les "financiers" de cette attaque se trouvaient aux Etats-Unis, et il a demandé l'aide du président américain Donald Trump et a fait état de plusieurs arrestations.

"Une partie des auteurs matériels de l'attentat ont été arrêtés et sont en train d'être jugés (.) Je ne vais pas m'avancer davantage mais l'enquête a déjà bien progressé", a annoncé Nicolas Maduro.

Le président vénézuélien a accusé nommément le président colombien Juan Manuel Santos. Ses détracteurs, qui se disent victimes d'une campagne de répression politique, le tiennent pour seul responsable de la ruine économique d'un pays autrefois florissant.

" Peuple du Venezuela, pour que cette lutte émancipatrice soit une réussite, il est nécessaire que nous descendions tous dans la rue, sans retour ", ajoute-t-il. L'inflation pourrait atteindre 1.000.000% fin 2018, selon le Fonds monétaire international, alors que le PIB devait s'effondrer de 18%.

La pénurie est généralisée dans ce pays où les services publics, des soins à l'électricité, en passant par l'eau ou les transports, se sont fortement dégradés. La Constituante avait avancé l'élection présidentielle, qui a vu, le 20 mai, la réélection de Maduro jusqu'en 2025, en l'absence de l'opposition.

Maduro sort indemne d'un attentat aux drones (ministre)