Dimanche, 19 Août 2018
Dernières nouvelles
Principale » Les trois alpinistes morts dans le Mont-Blanc vivaient à La Réunion

Les trois alpinistes morts dans le Mont-Blanc vivaient à La Réunion

05 Août 2018

Trois alpinistes d'une même cordée sont morts jeudi matin sur le secteur des Dômes de Miage, à environ 3 600 mètres d'altitude, dans le massif du Mont-Blanc, a-t-on appris auprès des secours en montagne.

Terrible accident ce jeudi matin, trois alpinistes sont morts dans le massif du Mont-Blanc (Haute-Savoie), ils auraient dévissé lors de leur ascension, à 3600 mètres d'altitude. Tous originaires de métropole, ils vivaient à La Réunion et étaient en vacances dans le massif du Mont-Blanc.

Ils n'étaient pas encadrés par un guide de haute montagne et auraient chuté dans une crevasse à la descente, a indiqué à l'AFP la préfecture de Haute-Savoie (est). Le secteur est réputé pour les débutants en alpinisme et la traversée est une classique des courses de neige.

L alcool aiderait à lutter contre la démence sénile
La démence touche 5 à 8 % des plus de 60 ans dans le monde, selon l'Organisation mondiale de la santé. L'âge moyen au moment du diagnostic de la démence était de 76 ans .

C'est l'un des alpinistes qui aurait glissé et entraîné les autres dans sa chute mortelle. La tâche de la récupération des corps a été confiée aux hommes du Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) basés à Chamonix (Haute-Savoie).

Le Mont-Blanc est un véritable espace de liberté.

Face à cette succession de décès, souvent liés à des imprudences ou une inexpérience de la haute montagne, le maire de Saint-Gervais Jean-Marc Peillex avait pris un arrêté municipal en août 2017, obligeant tout alpiniste empruntant cet itinéraire, dit "voie royale", par le Goûter, à être suffisamment équipé - la liste du matériel obligatoire était fournie en annexe. Une quatrième personne les accompagnait mais celle qui serait la femme d'une des victimes, selon la préfecture de Haute-Savoie, a pu rejoindre un refuge et être ainsi saine et sauve.

Les trois alpinistes morts dans le Mont-Blanc vivaient à La Réunion