Jeudi, 18 Octobre 2018
Dernières nouvelles
Principale » La Chine prête à des représailles sur 60 milliards USD d'importations américaines

La Chine prête à des représailles sur 60 milliards USD d'importations américaines

05 Août 2018

Si les USA passaient une nouvelle fois à l'offensive, la Chine promet de nouveaux droits de douane sur 60 milliards de dollars de biens américains. La Maison Blanche accuse Pékin de pratiques "déloyales" et de "vol de propriété intellectuelle", enjoignant au géant asiatique de réduire de 200 milliards de dollars son excédent commercial annuel avec les Etats-Unis et d'ouvrir davantage son marché aux biens américains.

Dans le détail, les surtaxes douanières élaborées par Pékin, qui s'échelonnent entre 5% et 25%, s'appliqueront à 5.207 types de produits américains, a précisé dans un communiqué distinct le ministère chinois des Finances.

Les produits concernés vont du gaz naturel liquéfié à certains hélicoptères et avions de petite taille en passant par des biens agricoles comme l'huile de soja ou le café mais aussi le boeuf, les spiritueux ou certains semi-conducteurs et le minerai de fer.

"Les Etats-Unis ont provoqué de manière répétée une escalade de la situation contre les intérêts des entreprises et des consommateurs", a commenté le ministère chinois du Commerce dans un communiqué.

La Chine se réserve par ailleurs le droit d'adopter " d'autres contre-mesures", ajoute le texte, avant de marteler: " Toute menace ou tout chantage unilatéral ne feront qu'exacerber les différends et nuire aux intérêts de chaque partie ".

De son côté, le chef de la diplomatie chinoise, Wang Yi, a exhorté les Etats-Unis à "garder la tête froide": "la coopération est le seul choix possible" pour les deux pays, a-t-il lancé, selon l'agence étatique Chine Nouvelle, après une rencontre vendredi à Singapour avec le secrétaire d'Etat américain, Mike Pompeo. Et depuis début juillet, les deux pays se sont infligés des taxes douanières supplémentaires de 25% sur 34 milliards de marchandises.

La possibilité pour Washington d'accroître drastiquement ses tarifs douaniers sur 200 milliards de dollars d'importations de biens chinois avait été évoquée mercredi par le représentant américain au Commerce (USTR), Robert Lighthizer.

Pour quelles raisons Booba et Kaaris ont-ils été placés en prison ?
Toujours selon la même source citée par le "Parisien" , Booba a été placé dans une cellule individuelle "dotée d'une douche privée".

Selon lui, il s'agit d'"une option supplémentaire pour encourager Pékin à changer sa politique et son comportement préjudiciables".

Et Donald Trump a même déjà averti qu'à terme, plus de 500 milliards de dollars de produits chinois - soit la quasi-totalité des importations américaines de produits chinois - pourraient être taxés.

Pour le régime communiste, la responsabilité de l'escalade est imputable aux Etats-Unis.

Ces représailles étaient "nécessaires (.) pour défendre la dignité du pays et les intérêts de son peuple et préserver le libre-échange", ajoutait-il.

En revanche, le pays asiatique pourrait absorber plus facilement les contrecoups économiques, "en accroissant ses dépenses budgétaires et les prêts bancaires", estime Fred Bergsten, directeur du Peterson Institute for International Economics.

Donald Trump [VIDEO] ne reculent devant rien, et arguent toujours autant le slogan qui fait sa force depuis maintenant deux ans: "America First".

Signe de la grande prudence des autorités, la banque centrale chinoise (PBOC) a dévoilé vendredi des mesures réglementaires pour enrayer les transactions à la baisse sur la devise.

La Chine prête à des représailles sur 60 milliards USD d'importations américaines