Mardi, 14 Juillet 2020
Dernières nouvelles
Principale » Israël abat un avion syrien dans le Golan

Israël abat un avion syrien dans le Golan

25 Juillet 2018

L'armée israélienne annonce mardi avoir "intercepté" un avion de chasse syrien Soukhoï qui avait selon elle pénétré au-dessus du territoire israélien.

Actuellement, "l'armée syrienne réalise une campagne de libération d'une zone de 50 km2 qui reste sous le contrôle des terroristes, à proximité de la frontière jordanienne et du plateau du Golan occupé par Israël". Le Sukhoi serait tombé dans la partie du Golan contrôlée par la Syrie.

Selon l'agence russe, les systèmes antiaériens israéliens avaient visé le chasseur syrien qui réalisait des frappes contre les groupes terroristes non loin du plateau du Golan depuis l'espace aérien syrien.

"L'ennemi israélien a confirmé avoir adopté des groupes armés terroristes, et a visé l'un de nos avions qui frappait leurs positions dans le secteur de Saïda (.) dans l'espace aérien syrien", a affirmé la source militaire syrienne, qui n'a pas précisé si l'avion avait été touché ou abattu ni évoqué le sort du ou des pilotes.

Face à la situation l'armée israélienne a indiqué être en état de haute alerte.

Incendies meurtriers : "Aujourd'hui la Grèce est en deuil"
Les Etats-Unis ont prêté un drone pour survoler l'Attique et "observer et détecter toute activité suspecte ", a-t-il ajouté. Les rescapés ont passé des heures d'angoisse noyés sous des nuages de cendre au bord de l'eau, dans l'attente des secours.

"L'armée israélienne est en état d'alerte et continuera à opérer contre toute violation de l'accord" de 1974, a-t-elle prévenu, en référence à un texte sur la création d'une zone tampon démilitarisée entre les deux pays, un an après la guerre israélo-arabe de 1973.

Une autre source militaire a précisé à Sputnik que "l'avion n'a en aucun cas pénétré dans l'espace aérien du plateau du Golan" et qu'il menait une opération dans la région de la ville de Saida contre "les terroristes qui y sont installés".

L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) a indiqué mardi soir que les opérations aériennes avaient drastiquement baissé après l'incident, et que les intenses bombardements que les aviations russe et syrienne avaient menés en début de journée dans le sud-ouest syrien s'étaient quasiment arrêtés. Pays voisins, Israël et la Syrie n'ont toutefois jamais conclu de traité de paix. Cette annexion n'a jamais été reconnue par la communauté internationale.

Israël a demandé à de nombreuses reprises que l'Iran, sa bête noire, retire ses militaires de Syrie. Elles ne visaient pas spécifiquement Israël et avaient été lancées pendant des combats inter-syriens.

Israël abat un avion syrien dans le Golan