Mercredi, 15 Août 2018
Dernières nouvelles
Principale » Trump invite Poutine à Washington au grand dam des élus démocrates

Trump invite Poutine à Washington au grand dam des élus démocrates

21 Juillet 2018

Après la rencontre de lundi à Helsinki, le président russe avait exposé sa proposition après avoir été interrogé sur la possibilité d'une extradition de 12 agents des renseignements russes inculpés aux Etats-Unis pour ingérence dans l'élection présidentielle américaine de 2016. Cette fois, il a assuré qu'il souhaitait en fait énoncer les mots suivants: "Je ne vois aucune raison pour laquelle cela NE serait PAS la Russie" (qui aurait procédé à cette ingérence).

Donald Trump souhaite "poursuivre le dialogue" avec Vladimir Poutine.

Une vidéo circulant sur les réseaux sociaux montre le regard effrayé de Melania Trump pendant la rencontre du couple présidentiel avec Vladimir Poutine, en début de semaine à Helsinki, et relance le hashtag #SaveMelania. Lors de cette même discussion avec Andrea Mitchell, il a appris en direct que le président des Etats-Unis avait convié son homologue russe à Washington, note le Huffington Post.

Un message également adressé par Newt Gingrich, un ancien président du Congrès, selon qui M. Trump a commis "la pire erreur de sa présidence".

Le président russe Vladimir Poutine intervient devant les ambassadeurs de Russie réunis à Moscou le 19 juillet 2018
Trump se met toute l'Amérique à dos après ses propos sur Poutine

Sa tournée a déclenché une avalanche de commentaires négatifs émanant de multiples élus et experts géopolitiques, allant de "surréaliste" à "traître", en passant par "embarrassant", "indéfendable".

Dans les jours précédant Helsinki, à Bruxelles ou Londres, M. Trump a de l'avis général distendu les liens transatlantiques, avec notamment des charges contre l'Allemagne, l'Union européenne ou le Royaume-Uni.

Signe de l'ampleur du malaise, la télévision préférée des conservateurs, Fox News, a laissé une place inédite aux détracteurs de la tournée présidentielle. Quand un journaliste a demandé à Trump, lors de la conférence de presse qui clôturait le sommet, s'il faisait davantage confiance au président russe qu'aux services secrets américains, l'intéressé a rétorqué: "J'ai confiance en les deux". "Nous venons de conclure une enquête d'un an sur l'interférence de la Russie dans notre élection".

Grève : Ryanair annule 600 vols au cœur de l'été
Ces annulations, dues à une grève du personnel, vont toucher 100.000 passagers sur les deux journées. Ryanair ne reconnaît pour l'instant qu'au compte-gouttes les syndicats représentant son personnel.

Trump invite Poutine à Washington au grand dam des élus démocrates