Lundi, 10 Décembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Démantèlement d'un réseau de contrebande de vésicules biliaires d'ours noir

Démantèlement d'un réseau de contrebande de vésicules biliaires d'ours noir

20 Juillet 2018

Ce réseau a illégalement vendu "plusieurs centaines" de vésicules biliaires d'ours noirs depuis trois ans, un organe dont la commercialisation est interdite au Québec depuis 1998, a indiqué le ministère québécois des Forêts, de la Faune et des Parcs.

Plus d'une soixantaine de personnes ont été visées par cette opération; 16 perquisitions ont été menées dans les régions du Saguenay-Lac-Saint-Jean, de la Côte-Nord, de la Mauricie et de Laval. Par ailleurs, d'autres actes illégaux de piégeage auraient été commis, selon les agents de la faune.

Les principales infractions reprochées concernent notamment la possession, la vente et l'achat de vésicules biliaires d'ours noirs, le piégeage d'animaux en temps prohibé et la possession illégale d'ours. Elles sont recherchées en Asie pour des vertus prétendument médicinales.

Le TAS apporte une excellente nouvelle à l'AC Milan !
Le club italien est donc réintégré en Coupe d'Europe pour la saison à venir, et celle d'après, avec effet immédiat. Le fair-play financier sert-il encore à quelque chose? La décision est attendue pour vendredi.

La dernière opération antibraconnage du genre remonte à 2002 dans la région.

Sur le marché noir, au Québec, une vésicule biliaire d'ours peut se vendre jusqu'à 300 dollars canadiens (près de 200 euros), et beaucoup plus à l'étranger, a précisé M. Larouche. Ensemble, ils font face à 121 chefs d'inculpation et sont passibles d'amendes pouvant totaliser 325.000 dollars canadiens.

Démantèlement d'un réseau de contrebande de vésicules biliaires d'ours noir