Mercredi, 15 Août 2018
Dernières nouvelles
Principale » Suite à des manifestations, le Premier ministre de Haïti démissionne

Suite à des manifestations, le Premier ministre de Haïti démissionne

15 Juillet 2018

Une semaine après que la colère populaire ait paralysé la majorité des routes et des villes du pays, surtout Port-au-Prince, le Premier ministre Jack-Guy Lafontant a finalement annoncé sa démission samedi après-midi.

Mais, coup de théâtre, au lieu de laisser la séance suivre son cours, prévoyant qu'il aurait récolté d'un vote de non-confiance, le Premier Ministre gravit la tribune pour annoncer qu'il avait, bien avant de venir au parlement, remis sa démission au président de la République, Jovenel Moise. A la stupéfaction des journalistes, Joseph Lambert, souriant, s'est contenté de dire qu'il a discuté avec le PM contesté sans révéler des informations clés de cette réunion.

Tel que pressenti depuis quelque temps et voulu par de nombreux acteurs de la vie nationale, le Docteur Jack Guy Lafontant a fini par remettre sa démission comme Chef du gouvernement. Accompagné de l'ensemble de ses ministres, le chef du gouvernement était à la Chambre des députés car les parlementaires exigeant son départ du pouvoir l'avaient convoqué.

Manifestations samedi. Plusieurs centaines de manifestants ont par ailleurs défilé samedi dans les rues de la capitale Port-au-Prince pour exiger le départ du Premier ministre mais aussi du président Jovenel Moïse.

Vague de violence. La démission du premier ministre met un terme à une semaine de tension politique et sociale, après la vague de violences qu'a connue le pays les 6, 7 et 8 juillet.

Trump en Écosse, dernière étape d'une visite polémique au Royaume-Uni
En écho, Theresa May a évoqué sa volonté d'aboutir à un accord "ambitieux" avec Washington, une fois le Royaume-Uni sorti de l'UE. Pendant ce temps-là à Londres, des manifestations contre la venue de M.

Dans son adresse à la Nation, le président haïtien a dit comprendre "la situation de beaucoup de nos compatriotes que le chômage, la faim et la misère font souffrir", tout en expliquant que "la violence ne fonctionne ni avec le développement ni la démocratie".

En ce sens, il promet également de mettre les bouchées double afin de désigner des les heures qui viennent un autre premier ministre, et ce dernièr qui aura un profil rassembleur, constituera un gouvernement plus inclusif qui saura répondre aux attentes de la population ainsi qu'aux celles des secteurs rencontrés, a-t-il confié.

Médecin de profession, Jack Guy Lafontant, inconnu de la classe politique haïtienne jusqu'à sa nomination en février, est un ami de Jovenel Moïse, au pouvoir depuis le 7 février 2017.

"Si ça n'est pas ce qui se passe, alors la violence va reprendre: comment pourrait-on avoir une stabilité politique alors que le peuple a faim et subit l'insécurité?"

Suite à des manifestations, le Premier ministre de Haïti démissionne