Mercredi, 19 Décembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Le TGV marocain portera le nom d'Al Boraq

Le TGV marocain portera le nom d'Al Boraq

14 Juillet 2018

La vitesse devra ainsi être au rendez-vous dès que le train grande vitesse est en marche, de quoi faire oublier, peut être, les retards répétitifs ayant entaché le chantier et les reports de lancement qu'on ne compte plus. Elle reliera Tanger à Kenitra.

Facilement mémorisable, Il traduit le sens et les valeurs culturellement fortes portés par un projet ambitieux et colossal qui fait aujourd'hui la fierté nationale.

Al-Boraq, le nom du TGV marocain, fait allusion à cette créature traditionnellement présentée comme une monture fantastique, qui a transporté, selon la tradition musulmane, le prophète de l'islam de la Mecque à Jérusalem, puis de Jérusalem au Ciel, le tout en une seule nuit.

Nadal s'attend à "un grand défi" face à Djokovic en demi-finale
Poussé dans un tie-break très serré, l'Argentin de 29 ans a été mené 3-1 puis 5-4 mais il a repris les devants. Profiter de la tendance assez prononcée chez ce "gros chat" de Del Potro à ronronner à l'allumage.

Al Boraq " par le par le roi du Maroc Mohamed VI, la toute première ligne grande vitesse du continent permettra de relier la capitale économique Casablanca et le pôle maritime de Tanger via la capitale administrative Rabat en un peu plus de deux heures (contre presque cinq heures actuellement).

"Le projet est " entré en phase de pré-exploitation et de rodage " le 19 juin, afin qu'il soit " éprouvé aux conditions réelles d'exploitation ", indique par ailleurs l'Office.

L'offre commerciale, elle, est " en cours de finalisation en vue de l'entrée en exploitation commerciale du projet au dernier trimestre 2018 ", souligne encore l'établissement public marocain. Le défi est de taille pour l'office des chemins de fer, qui a habitué ses passagers, ces dernières années, au manque de ponctualité de ses trains...

Le TGV marocain portera le nom d'Al Boraq