Dimanche, 22 Juillet 2018
Dernières nouvelles
Principale » Le policier qui a frappé un prévenu a été suspendu — France

Le policier qui a frappé un prévenu a été suspendu — France

14 Juillet 2018

Après la diffusion de la vidéo le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a décidé de lancer une enquête et le policier concerné a été suspendu.

Une enquête a été ouverte ce jeudi pour "faux" et "violences par personne dépositaire de l'autorité publique", après la diffusion d'une vidéo montrant un policier frappant un détenu dans l'enceinte du nouveau tribunal de Paris, a indiqué le parquet de Paris.

"Le ministre d'Etat a pris connaissance ce jour de l'existence d'une vidéo présentant un comportement violent et inadmissible d'un gardien de la paix stagiaire dans l'enceinte du Tribunal de grande instance de Paris".

Cette vidéo, tirée des images de vidéosurveillance et révélée par le site là-bas.org, montre d'abord un homme qui semble refuser de retourner dans sa cellule.

L'OM attend que Raiola se bouge — Mercato
Son agent, Mino Raiola doit discuter avec les dirigeants de l'OGC Nice le montant du départ de l'attaquant italien... Un " Super Mario " qui, toujours en pleine négociation de son arrivée à l'OM, a évidemment mieux à faire.

Le média décrit les images en écrivant qu'"un migrant en attente de jugement, menotté dans le dos, se fait tabasser par un fonctionnaire de police". Dans la vidéo, on voit l'homme sortir des toilettes, puis une altercation, jusqu'à ce que le policier le menotte et l'allonge sur le sol, avant de le ramener violemment dans sa cellule et de le frapper, bien qu'il soit toujours immobilisé. Survient alors un déchaînement de violence de la part du policier, qui fait pleuvoir coups de pieds et coups de poing sur le prévenu. "Le ministre d'État condamne avec la plus grande fermeté ce comportement inadmissible qui vient nuire à l'image de l'ensemble des forces de sécurité", a fait savoir le ministère de l'Intérieur. Présentée par le site comme un migrant, la victime est en réalité un individu qui allait être jugé en comparution immédiate pour vol, selon une source proche du dossier citée par l'AFP.

Un policier filmé en train de violenter un détenu au tribunal de Paris a été suspendu et placé en garde à vue, jeudi.

Les investigations ont été confiées à l'Inspection générale de la police nationale (IGPN), ont précisé le parquet de Paris et la Préfecture de police.

Dans un exercice de transparence jusqu'ici inédit, l'IGPN avait publié fin juin des chiffres provisoires sur les personnes tuées ou blessées lors d'intervention policières au cours des douze mois écoulés. Il apparaît que ces interventions ont tué 14 personnes et en ont blessé une centaine d'autres, depuis juillet 2017.

Le policier qui a frappé un prévenu a été suspendu — France