Dimanche, 23 Septembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Le partenariat Bombardier-Airbus n'a pas fait pencher JetBlue vers le A220

Le partenariat Bombardier-Airbus n'a pas fait pencher JetBlue vers le A220

14 Juillet 2018

M. Priest a dit avoir bon espoir de voir les A220 livrés depuis la chaîne d'assemblage prévue aux installations d'Airbus à Mobile, en Alabama.

Certains auraient pu encore croire que les cartes étaient en train de se redistribuer ces dernières années, mais il n'en est rien.

Dans la foulée du partenariat entre le constructeur européen et le Canadien, Boeing a annoncé la signature d'un protocole d'accord permettant à l'avionneur américain de s'emparer de la totalité des activités civiles de l'avionneur brésilien Embraer pour 3,8 milliards de dollars. L'appareil complète le bas de la gamme mono-couloir d'Airbus avec une capacité de 100 à 150 sièges. Dans les 20 ans à venir, les deux avionneurs espèrent vendre "au moins 3.000" exemplaires de l'A 220. Le CS100 s'appelle désormais A220-100 et le CS300 l'A220-300.

Guillaume Faury, président de la division aviation commerciale - Airbus: interview dans le reportage.

Ça chauffe entre Denis Brogniart et Thomas Meunier sur Twitter
En conférence de presse, Thomas Meunier a envoyé une première salve à l'encontre de son coéquipier au PSG, Kylian Mbappé: "À Paris, je ne l'ai jamais vu perdre de temps comme il l'a fait contre nous en fin de match".

"C'est un très bel avion pour un accord gagnant-gagnant pour Bombardier et Airbus qui va donner beaucoup de bons résultats car avec la puissance de feu d'Airbus, nous avons la capacité de convaincre des clients, d'entraîner des partenaires, des fournisseurs", a-t-il précisé.

Dans une note, l'analyste Benoit Poirier, de Desjardins Marchés des capitaux, a estimé que l'A220-300 offrait des économies directes de 29 % en ce qui a trait aux coûts d'exploitation par siège par rapport à l'E190 d'Embraer.

"La sélection par JetBlue de l'A220 pour compléter sa flotte grandissante d'avions de la famille A320 est un signe de confiance fort, à la fois vis-à-vis de l'A220 lui-même et à l'égard de la manière dont ces deux appareils peuvent être complémentaires pour offrir une flexibilité de réseau pour les compagnies aériennes et une excellente expérience passagers", a souligné Eric Schulz, Chief Commercial Officer d'Airbus.

Les deux sites pourraient produire un maximum de 120 à 150 appareils pour le site canadien et de 50 à 60 appareils pour le site américain. Bombardier comptait livrer 40 avions en 2018.

Le partenariat Bombardier-Airbus n'a pas fait pencher JetBlue vers le A220