Mercredi, 21 Novembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Trump évoque "d'immenses progrès" sur le financement de Otan

Trump évoque "d'immenses progrès" sur le financement de Otan

13 Juillet 2018

"Cela n'a pas été facile, mais nous avons réussi à nous entendre", a lancé M. Trump face à la presse. Il n'a eu de cesse de mettre le sommet sous pression à coups de messages sur son compte Twitter et de déclarations peu amènes à l'adresse des mauvais payeurs. "1,5 %, ce n'est pas 2 %", a aussitôt déclaré le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, soulignant "le rôle très important de l'Allemagne ne serait-ce que par sa puissance économique".

Le président américain a plutôt préféré saluer les "immenses progrès" obtenus, selon lui, dans leurs engagements financiers."Hier, je leur ai fait savoir que j'étais extrêmement insatisfait de ce qui se passait et ils ont considérablement renforcé leurs engagements", a-t-il développé.

Cet engagement aurait été pris lors d'une session d'urgence tenue par les membres de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord pour discuter des récriminations du président américain.

M. Trump aurait notamment suggéré de "graves conséquences" si les alliés n'atteignaient pas rapidement leur objectif de consacrer 2% de leur PIB à la défense, affirmant que les Etats-Unis pourraient "faire cavalier seul" si ses demandes n'étaient pas satisfaites. Enfin, Angela Merkel, chancelière allemande n'a pas hésité à répondre à Donald Trump, estimant que l'Allemagne prenait ses décisions de manière "indépendante". Après les menaces, l'heure était donc à l'apaisement: " Je crois en l'OTAN.

Un sommet glacial. Après l'épisode visiblement inconfortable de la "photo de famille, l'image restera sans doute d'un Donald Trump au visage fermé filant sciemment dans la direction opposée de ses grands alliés de l'Otan pour aller saluer l'orchestre militaire luxembourgeois". Une exigence du président américain qui espère dans le même temps que cette augmentation se traduise par des achats d'équipement militaire américain. "Nous y serons en 2025", a affirmé la ministre des Armées Florence Parly, présente à Bruxelles avec ses homologues des 28 autres pays membres.

Un prénom incroyable pour le premier enfant de Cardi B
La rappeuse new-yorkaise en a logiquement profité pour dévoiler le nom qu'elle a choisit pour sa fille: Kulture Kiari Cephus . Au top de sa carrière, Cardi B vient d'accueillir son premier enfant avec son mari le rappeur Offset du groupe Migos.

"La déclaration commune n'est pas un attribut obligatoire de telles rencontres".

"Il y a l'Otan, le Royaume-Uni (.) et il y a Poutine", a énuméré le président américain, des jardins de la Maison Blanche, avant d'embarquer pour une tournée européenne de plus d'une semaine.

Le président américain Donald Trump prévoit de promouvoir les exportations de gaz naturel liquéfié lors d'un sommet à Varsovie le 6 juillet prochain, aux côtés d'une douzaine de dirigeants d'Europe centrale et de l'Est, une région fortement dépendante du gaz russe. C'est un concurrent. Il représente la Russie et moi les États-Unis.

Le président américain a dénoncé à plusieurs reprises le projet de doublement du gazoduc Nord Stream reliant directement la Russie à l'Allemagne et exige son abandon.

Vladimir Poutine et Donald Trump se rencontreront le 16 juillet à Helsinki pour leur premier sommet bilatéral, visant à améliorer des relations très dégradées entre Moscou et Washington.