Lundi, 24 Septembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » JetBleu commande 60 avions issus de la C Series

JetBleu commande 60 avions issus de la C Series

11 Juillet 2018

Avec ces nouveaux appareils, Airbus intègre en fait dans sa flotte le CSeries du constructeur canadien Bombardier qu'il vient d'acquérir et dont il a pris définitivement le contrôle le 1er juillet.

Le nouvel avion d'Airbus a déjà trouvé preneur!

Airbus et Bombardier avaient annoncé leur rapprochement spectaculaire en octobre, permettant au programme CSeries en difficulté de s'appuyer sur la force commerciale d'Airbus et son réseau dans le monde pour décoller sur le plan commercial.

"L'avantage pour Bombardier, c'est de trouver un avenir à cet avion avec Airbus", a expliqué M. Faury.

Real Madrid : la lettre d'adieu de Cristiano Ronaldo
Pour conclure, " CR7 " a fini par un encouragement envers le club ibérique qui devra se débrouiller sans lui la saison prochaine. J'ai ressenti ça et je demande à tous, et plus particulièrement à ceux qui nous suivent, de s'il vous plaît me comprendre.

Le transporteur américain JetBlue a annoncé mardi qu'il fera l'acquisition de 60 avions A220-300 d'Airbus, l'ancien CS300 de Bombardier. "Il n'y avait pas de futur réaliste pour que Bombardier vende seul ces avions sur le marché international des compagnies aériennes, avec des géants comme Airbus et Boeing et les groupes chinois". Avec la mise en place effective de la Société en commandite Avions CSeries (SCALP) qui commercialise la toute nouvelle famille Airbus A220 et l'annonce de la création d'une coentreprise entre Boeing et Embraer dans les avions commerciaux, les deux grands avionneurs mondiaux viennent d'enrichir leur gamme respective à relativement peu de frais, même si le point d'amortissement semble évidemment un peu plus important pour l'avionneur américain.

Les deux appareils se positionnent juste en dessous de la famille A320 d'Airbus, son appareil à succès sur le moyen-courrier, d'une capacité de 140 sièges à 240 sièges. Une opération qui lui permettra de concurrencer son rival sur le segment des avions régionaux avec les ERJ et E2 d'Embraer de 70 à 150 sièges.

Airbus compte aussi sur les synergies et l'effet de masse auprès de sa chaîne d'approvisionnement pour réduire les coûts de production de l'appareil, qui n'a pas encore enregistré le succès commercial espéré.

Après Mirabel, une seconde ligne d'assemblage sera installée à Mobile (Alabama, sud des Etats-Unis), afin de servir le marché américain. Selon lui, la réduction des coûts de production de l'appareil est "un des objectifs prioritaires de ce programme" pour assurer sa rentabilité.

JetBleu commande 60 avions issus de la C Series