Dimanche, 18 Novembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Deuxième journée d'entretiens de Pompeo à Pyongyang — Nucléaire nord-coréen

Deuxième journée d'entretiens de Pompeo à Pyongyang — Nucléaire nord-coréen

10 Juillet 2018

La Corée du Nord a qualifié samedi de méthodes de "gangster" la façon dont les Etats-Unis négocient le désarmement nucléaire, alors que le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo, qui a passé deux jours à Pyongyang, a pourtant jugé ces discussions "très productives".

Au moment de quitter Pyongyang, Mike Pompeo a fait état de progrès "dans tous les domaines" des négociations, dont celui du calendrier du programme de dénucléarisation, tout en ajoutant qu'il y avait du chemin à parcourir. Du côté de la Corée du Nord, la délégation était dirigée par Kim Yong-chol, vice-président du Comité central du Parti des travailleurs de Corée et bras droit de Kim Jong-un.

"Mike Pompeo a précisé qu'une équipe du Pentagone rencontrerait des représentants nord-coréens autour du 12 juillet pour discuter du rapatriement des dépouilles de soldats américains et que de nouveaux pourparlers sur la destruction de l'installation d'essais de missiles de la Corée du Nord auraient bientôt lieu".

"J'ai très bien dormi", a affirmé l'intéressé, parlant lui aussi "de bonnes conversations".

"Le travail que nous accomplissons sur la voie de la dénucléarisation complète, en établissant une relation entre nos deux pays, est vital pour une Corée du Nord plus radieuse et le succès que nos deux présidents exigent de nous", a continué le secrétaire d'Etat.

Washington espère que le processus sera enclenché dans l'année, mais beaucoup d'experts et de détracteurs du président Trump estiment que la promesse faite par le dirigeant nord-coréen lors du sommet ne vaut pas le papier sur lequel elle a été écrite et que le processus, même s'il débute, pourrait prendre des années. M. Kim réaffirmait dans ce document "son engagement ferme et inébranlable envers la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne".

Le PSG prévoit une arrivée grandiose !
Merci encore pour tout cela. "Pardon, mais je préfère passer à l'Italien maintenant car c'est plus facile ". Je pense pouvoir contribuer au fait que le club puisse progresser encore un peu plus sur le terrain.

"Notre politique n'a pas changé", a-t-elle assuré à plusieurs reprises. Pompeo, cependant, a transmis une lettre du président américain Donald Trump au leader nord-coréen.

Les Nord-Coréens considèrent l'ordre unilatéral de Trump de suspendre les manoeuvres militaires américano-sud-coréennes comme une concession cosmétique et "hautement réversible" et regrettent que les négociateurs américains n'aient "jamais mentionné" la fin de la guerre de Corée en 1953.

La porte-parole du département d'Etat a annoncé la mise sur pied de groupes de travail pour traiter des "choses sérieuses", notamment la vérification du démantèlement des installations nucléaires.

Il est également revenu sur les accusations de la Corée du Nord en maintenant que sa visite avait porté ses fruits.

Les sanctions resteront en place jusqu'à une "dénucléarisation complète et totalement vérifiable", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse à l'issue d'une réunion avec ses homologues japonais et sud-coréen.

Deuxième journée d'entretiens de Pompeo à Pyongyang — Nucléaire nord-coréen