Mercredi, 19 Septembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » La tromperie gigantesque sur 10 millions de bouteilles de rosé

La tromperie gigantesque sur 10 millions de bouteilles de rosé

09 Juillet 2018

A l'arrivée, un constat alarmant: dans près d'un établissement contrôlé sur cinq, le rosé présenté comme français est en réalité espagnol... Cela représente l'équivalent de 10 millions de bouteilles de rosé. Selon les établissements, les quantités de vin présentées de manière frauduleuse allaient de 2000 à 34'500 hectolitres.

"Dès fin 2015, nous avons reçu des alertes concernant des francisations de vin espagnol, indique au Parisien le directeur de cabinet adjoint de la DGCCRF, Alexandre Chevallier".

Drapeau bleu-blanc-rouge sur la bouteille, dessin d'un château de vin, indication "mis en bouteille en France" sur le devant et l'origine en tout petit au dos. toutes les techniques sont bonnes pour faire croire à un vin français.

Au total, pas moins de 179 établissements ont été contrôlés en 2016 et 564 en 2017, spécifiquement sur le sujet des vins étrangers: "22% des établissements visités en 2016 et 15% des établissements visités en 2017 faisaient l'objet de non-conformités allant de la présentation confusionnelle à la francisation, ce dernier cas étant un délit qui fait l'objet de suites pénales", précise-t-elle.

Astérix & Obélix vont revenir sur les écrans de nos machines
Aujourd'hui ce n'est pas un, mais deux jeux qui viennent d'être annoncés par Anuman Interactive et sa filiale Microïds . La version 2018 sortira en version digitale et physique, avec deux jolies éditions collector.

L'enquête des autorités chargées de la répression des fraudes a en outre été étendue aux cafés, hôtels et restaurants "pour vérifier notamment l'origine des vins vendus au pichet ou au verre", 2.414 établissements ayant été ainsi contrôlés. "C'est une question de prix", répond à l'AFP Jérôme Despey, secrétaire général de la FNSEA et viticulteur dans l'Hérault.

Une distorsion de concurrence due en grande partie à d'importants excédents de production en Espagne en 2016, qui se sont traduits par des baisses de prix. Problème: ces vins sont souvent vendus comme un "Vin de France".

Les ministres de l'Agriculture français et espagnol s'étaient rencontrés il y a presque un an jour pour jour à Paris, pour tenter d'enterrer la hache de guerre.

Les peines encourues pour pratique commerciale trompeuse sont de deux ans de prison et 300.000 euros d'amende, montant pouvant être porté à 10% du chiffre d'affaires moyen annuel, rappelle la répression des fraudes.

La tromperie gigantesque sur 10 millions de bouteilles de rosé