Samedi, 17 Novembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » USA-Démission du chef de l'Agence de l'environnement, Scott Pruitt

USA-Démission du chef de l'Agence de l'environnement, Scott Pruitt

08 Juillet 2018

"Scott a réalisé un travail exceptionnel et je lui en serai toujours reconnaissant", écrit Donald Trump, sur Twitter comme d'habitude, sans faire mention de la série de scandales qui ont conduit le directeur de l'Agence de protection de l'environnement, arrivé avec lui en janvier 2017, à rendre son tablier.

Son bilan se résume en une ligne: détruire un maximum de réglementations instaurées sous l'administration Obama pour protéger l'environnement.

Scott Pruitt, un des ministres les plus controversés de Donald Trump, a démissionné jeudi.

" J'ai accepté la démission de Scott Pruitt de son poste de dirigeant de l'Agence de protection de l'environnement (EPA) ", a indiqué Donald Trump dans un tweet qui ne donne aucune indication sur les raisons de son départ et ne mentionne à aucun moment les affaires visant cet ancien procureur général de l'Oklahoma.

Mais au fil de révélations quasi quotidiennes, la situation était devenue intenable et la Maison-Blanche avait ouvertement exprimé son exaspération ces derniers jours.

Tout a commencé par des dépenses de voyages excessives, en première classe ou dans des avions affrétés aux frais du contribuable, contrairement aux règles gouvernementales. Puis on a découvert le nombre pléthorique de gardes du corps accompagnant l'administrateur, 24 heures sur 24, même à l'étranger, pour un coût presque doublé par rapport à ses prédécesseurs. Andrew Wheeler, numéro deux de l'EPA, assurera l'intérim, a précisé M. Trump.

19 morts à cause de la canicule — Québec
Après une semaine de températures caniculaires dans l'est du Canada, le mercure devrait revenir dans les moyennes de saison à partir de samedi.

Le Bureau fédéral de la gestion et du budget (OMB), rattaché à la présidence des Etats-Unis, a également passé en revue ses dépenses, notamment l'installation, sans autorisation préalable, pour un peu plus de 40 000 dollars d'une cabine insonorisée d'où Pruitt passe des coups de téléphone.

De multiples enquêtes ont pourtant été lancées depuis des mois par l'inspecteur général de l'Agence de protection de l'environnement (EPA), par deux offices fédéraux indépendants, ainsi que par la Chambre des représentants.

Pour ses dépenses personnelles, l'homme était semble-t-il plus regardant. Il a ainsi obtenu, par des amis lobbyistes, de pouvoir louer un grand appartement à Washington 50 dollars la nuit, un prix défiant toute concurrence.

Le coûteux voyage au Maroc du ministre, organisé par un autre lobbyiste, n'a pas arrangé les affaires de Scott Pruitt, qui a dû ensuite reconnaître en avril 2018 qu'il avait accordé de substantielles augmentations à des fidèles de son clan, malgré l'opposition formelle de la Maison Blanche.

Dans sa lettre de démission, Scott Pruitt dénonce " les attaques incessantes " dont il estime avoir été victime, soulignant combien elles ont été difficiles pour lui et sa famille.

USA-Démission du chef de l'Agence de l'environnement, Scott Pruitt