Lundi, 16 Juillet 2018
Dernières nouvelles
Principale » Pas de retard pour sa mise en oeuvre — Plan pauvreté

Pas de retard pour sa mise en oeuvre — Plan pauvreté

08 Juillet 2018

Finalement, il n'en sera rien. "Nous verrons si l'équipe de France" se qualifie pour la demi-finale programmée mardi, a ajouté Agnès Buzyn, en évoquant dans ce cas une question de "disponibilité" d'Emmanuel Macron, qui s'est engagé à aller en Russie soutenir les Bleus s'ils arrivaient à ce stade de la compétition.

Or, Emmanuel Macron ne souhaiterait pas que le lancement du plan de lutte contre la pauvreté soit éclipsé par un évènement sportif. Cette rencontre avec le président qui pourrait avoir lieu dans la deuxième moitié du mois de juillet serait pour l'instant à l'étude.

Macron va-t-il en parler lors du Congrès?

"Le plan n'est pas totalement ficelé. Le président mature encore sur ce sujet", a déclaré l'une de ces sources en précisant que l'Elysée n'avait à ce jour pas fixé de date pour sa présentation.

Ce vendredi, Benjamin Griveaux exclut tout lien entre football et report du plan: "Si quelqu'un peut sérieusement penser qu'on peut remporter un plan aussi important en raison d'un match de football, c'est qu'il est dans la polémique".

Parmi les arbitrages qui n'auraient pas été tranchés: la possible recentralisation du RSA, qui relève pour l'heure des départements, dont les élus ont provisoirement claqué la porte des discussions avec l'exécutif.

Depuis des années, ces collectivités reprochent en effet à l'État de ne pas compenser suffisamment l'inflation des coûts des allocations individuelles de solidarité (RSA, allocation personnalisée d'autonomie et prestation de compensation du handicap) entraînée, notamment, par la hausse du nombre de bénéficiaires du RSA.

Thaïlande : un sauveteur-plongeur s'est noyé dans la grotte inondée
A l'intérieur, les enfants sont " en bonne santé ", a-t-il assuré, malgré les inquiétudes quant à la baisse du niveau d'oxygène. Une centaine de forages ont été réalisés, mais localiser le groupe est une mission presque impossible.

L'annonce de ce report a provoqué quelques remous dans la classe politique: "On se pince!"

Toujours est-il que l'excuse invoquée des performances de l'équipe de France a fait bondir les représentants de l'opposition, toutes tendances confondues.

On se pince! " Il a promis ". sans blague, on s'en moque bien qu'il soit là bas ou pas.

Le président entend vraisemblablement calmer le jeu et occuper le terrain, après les critiques qui ont accompagné le report à la rentrée du plan pauvreté et du plan santé et hôpital. Le plan pauvreté était annoncé pour l'été.

Les associatifs ont également fait part de leur amertume: "C'est une grande déception, alors que les propositions sont là, que la plupart des arbitrages étaient faits".

Pas de retard pour sa mise en oeuvre — Plan pauvreté