Mercredi, 19 Septembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Mesures d'austérité : 140 milliards de francs d'économies en 2018

Mesures d'austérité : 140 milliards de francs d'économies en 2018

08 Juillet 2018

Les deux membres du gouvernement face à la presse/gabonreview. Elle vise aussi à renforcer la dynamique de rebond économique qui est en marche. "Je tiens à dire que le Gabon n'est nullement en crise, car un pays qui est en crise ne produit plus".

Certains syndicats ont déjà annoncé qu'ils ne se plieront pas à ces mesures qu'ils qualifient d'unilatérales. Le ministre d'Etat en charge du Budget et des Comptes publics a fait observer qu'un pays en crise ne paie plus ses fonctionnaires ou ne dégage plus de la croissance. Et en 2018, nous projetons également une croissance positive.

Le président Lopez Obrador va inviter le pape et recevoir Pompeo — Mexique
Amlo a promis d'éradiquer la pauvreté qui alimente ces violences et de ramener la paix sociale dans le pays. Ce lundi 2 juillet, il semblait de plus de plus en mesure de contrôler le Sénat.

S'agissant de la polémique qui se propage dans l'opinion sur une cessation de paiement que pourrait traverser le pays, Jean-Fidèle Otandault s'est voulu rassurant. A travers ces aspects, il est évident que le Gabon n'est pas en crise. La cessation de paiement se caractérise par l'impossibilité de faire face à son passif exigible par l'actif réalisable et disponible.

Otandault a poursuivi en indiquant que le gouvernement est allé plus loin en prenant des mesures audacieuses, notamment la décote sur les hauts salaires de la fonction publique, la radiation des agents en abandon de poste ou de maladie longue durée.

Mesures d'austérité : 140 milliards de francs d'économies en 2018